Rivière Nass

La rivière Nass, d'une longueur de 380 km, part de l'intérieur septentrional de la Colombie-Britannique et coule généralement vers le sud-ouest, drainant une superficie d'approximativement 20 700 km2, jusqu'à ce qu'elle atteigne le Pacifique à l'inlet Portland.

La rivière Nass, d'une longueur de 380 km, part de l'intérieur septentrional de la Colombie-Britannique et coule généralement vers le sud-ouest, drainant une superficie d'approximativement 20 700 km2, jusqu'à ce qu'elle atteigne le Pacifique à l'inlet Portland. Ses principaux affluents sont les rivières Bell-Irving, Meziadin et Cranberry. Son nom vient d'un mot tlingit qui signifie « dépôt de nourriture » et rappelle la productivité biologique de la rivière. La remonte annuelle d'oulachons, notamment, attire des autochtones venus de loin qui font du commerce avec les résidants de la région, les Nishgas, qui constituent toujours la majeure partie des habitants de la vallée de la Nass. Alors que la vallée inférieure est un important producteur de bois d'oeuvre et que, par conséquent, plusieurs techniques traditionnelles de coupe du bois ont changé, les Nishgas tiennent encore fermement, partout dans cette région, à un système complexe de propriété et de titre fonciers (voir Revendications territoriales). Il y a quatre villages, tous nishgas, qui longent les côtes de la rivière : New Aiyansh, Canon City, Greenville et Kincolith. De récentes coulées de lave constituent un trait caractéristique de la vallée, près de New Aiyansh, et jouent un rôle clé dans l'histoire des Nishgas. Selon des sources nishgas, des coulées volcaniques ont tué quelque 2000 personnes à la fin du XVIIIe siècle.