Région de la capitale

La région de la capitale nationale comprend les villes d’Ottawa, en Ontario, et de Gatineau, au Québec, ainsi que certaines parties des municipalités environnantes. La région s’étend sur une superficie totale d’environ 4715 km2. Si Ottawa est légalement la capitale du Canada, la région de la capitale nationale est reconnue, dans son ensemble, comme le siège du gouvernement fédéral. Un organisme fédéral, la Commission de la capitale nationale, représente le gouvernement pour la plupart des questions de planification dans la région, en coopération avec le gouvernement provincial et les administrations municipales. La totalité de la région est située sur le territoire traditionnel et non cédé des Algonquins.



Démographie

La population de la région de la capitale nationale devrait atteindre 1,4 million de personnes en 2020. La plupart de ces résidents vivent à Ottawa et à Gatineau. Le type des emplois occupés par la population active de la région dénote, clairement, la présence locale du secteur gouvernemental : environ 30 % des actifs de la région de la capitale nationale sont employés par le gouvernement fédéral, approximativement 25 % de ces 120 000 employés fédéraux travaillant à Gatineau.

Géographie

La région de la capitale nationale s’étend des deux côtés de la frontière OntarioQuébec. La rivière des Outaouais ainsi que de longs tronçons des rivières Gatineau et Rideau s’écoulent dans la région.

La Commission de la capitale nationale administre directement environ 11 % des terres de la région. Il s’agit notamment du parc de la Gatineau, des plaines LeBreton et de la Ceinture de verdure de la capitale nationale à Ottawa, ainsi que de nombreux parcs et allées longeant les voies navigables de la région, en Ontario et au Québec. Les cyclistes, les randonneurs, les promeneurs, les skieurs et les adeptes des raquettes peuvent profiter des centaines de kilomètres de sentiers pédestres et polyvalents de la région de la capitale nationale. La colline du Parlement à Ottawa, où sont situés les édifices du Parlement, constitue le cœur géographique et symbolique de la région.

Historique

Pendant la majeure partie du 19e siècle, Ottawa est une ville dont la principale activité est le bois brut de sciage. Sa transformation en une capitale dynamique et bilingue est le fruit d’une planification judicieuse. Le gouvernement fédéral, les provinces de l’Ontario et du Québec et les municipalités ont tous participé à ce processus. À compter de la Confédération et jusqu’au début du 20e siècle, tous les bâtiments du gouvernement fédéral sont situés à Ottawa. Entre 1899 et 1927, la Commission d’embellissement d’Ottawa est responsable de différents projets visant à mettre en valeur et à embellir les espaces fédéraux de la capitale. En 1927, cette organisation devient la Commission du district fédéral. Son mandat reste toutefois inchangé : « améliorer l’apparence de la capitale, créer des lieux d’intérêt national et mettre en valeur la beauté naturelle de la région ». En 1927, Gatineau (alors appelée Hull) est officiellement incluse dans les limites de la région de la capitale du Canada.

Les travaux de la Commission sont interrompus par la Deuxième Guerre mondiale. Cependant, en 1950, un Plan pour la capitale nationale est rendu public. Il est dédié « à la mémoire des Canadiens et des Canadiennes qui ont perdu la vie au service de leur pays pendant la Seconde Guerre mondiale ». Ce plan est piloté par l’architecte français Jacques Gréber, sous la direction de William Lyon Mackenzie King.

En 1959, la Commission du district fédéral est remplacée par la Commission de la capitale nationale, chargée de mettre en œuvre ce plan. Une décennie plus tard, les premiers ministres canadiens tombent d’accord pour que le cœur de la capitale du Canada inclue Ottawa et Gatineau. En augmentant le nombre de bureaux fédéraux à Gatineau et en faisant de la capitale un lieu où il fait bon vivre et travailler pour les francophones, le gouvernement fédéral espère dynamiser le recours au français comme langue officielle au gouvernement.

Importance culturelle

La région de la capitale nationale abrite de nombreux lieux, ainsi que de nombreuses manifestations et activités jouant un rôle important pour l’histoire et pour le patrimoine du Canada. On peut, notamment, signaler le Parlement, plusieurs musées nationaux, la Ferme expérimentale centrale, le parc de la Gatineau et le canal Rideau. Les célébrations de la fête du Canada et du jour du Souvenir comptent parmi les manifestations de premier plan se déroulant localement.

Plusieurs des lieux les plus en vue de la région de la capitale nationale sont reliés par un réseau de routes et de promenades pittoresques, dont la planification incombe à la Commission de la capitale nationale. Le boulevard de la Confédération, par exemple, parcourt divers quartiers d’Ottawa et de Gatineau et permet d’admirer des perspectives sur la colline du Parlement, sur l’édifice du Sénat du Canada, sur les demeures du premier ministre et du gouverneur général, sur plusieurs missions étrangères, sur de nombreux musées, ainsi que sur divers belvédères et divers parcs.


Liens externes