Neepawa

Neepawa, ville du Man.; pop. 3629 (recens. 2011), 3298 (recens. 2006); const. en 1883. Neepawa est située sur les magnifiques terres fertiles de Beautiful Plains, à 175 km au nord-ouest de Winnipeg.

Neepawa, ville du Man.; pop. 3629 (recens. 2011), 3298 (recens. 2006); const. en 1883. Neepawa est située sur les magnifiques terres fertiles de Beautiful Plains, à 175 km au nord-ouest de Winnipeg. Neepawa, un mot autochtone signifiant « abondance », est un centre de services pour les fermes céréalières et les exploitations d'élevage environnantes. La distribution des terres commence dans les années 1870. Les colons britanniques arrivent d'abord, suivis par des originaires d'Europe de l'Est, surtout des Hongrois et des Polonais. L'emplacement de la ville date de 1880-1881, cette dernière faisant ainsi concurrence à MINNEDOSA à titre de centre régional. Le chemin de fer de la Manitoba and North Western Railway arrive à Neepawa en 1883, suivie de celui de la Canadian Northern Railway en 1902.

On compte parmi les premières activités économiques de la ville la commercialisation du blé, les services, les meuneries, le travail du bois et du marbre, une rotonde, une briqueterie et une crémerie. Le raffinage du sel, extrait de l'eau hypersaline, débute dans les années 20 et connaît un second souffle en 1932. Cette activité est menée par une succession de propriétaires jusqu'en 1970. Au cours de la Deuxième Guerre mondiale, Neepawa comptait une école élémentaire d'entraînement aérien.

Les activités actuelles comprennent la transformation de la viande porcine et de la volaille et le traitement préventif des bois de mine. Cette ville a vu naître l'écrivaine Margaret LAURENCE; sa maison et le cimetière à l'ange de pierre du fameux roman sont des attractions touristiques. En juillet, Neepawa accueille le festival annuel des arts du Manitoba, un cadre permettant aux artistes d'exposer leurs oeuvres où sont également offerts des cours d'art et d'artisanat.