New, William Herbert

William Herbert New, critique littéraire, professeur, rédacteur, poète, auteur de livres pour enfants (Vancouver, C.-B., 28 mars 1938). William H. New étudie à l'UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE et à l'Université de Leeds.
William Herbert New, critique littéraire, professeur, rédacteur, poète, auteur de livres pour enfants (Vancouver, C.-B., 28 mars 1938). William H. New étudie à l'UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE et à l'Université de Leeds.


New, William Herbert

William Herbert New, critique littéraire, professeur, rédacteur, poète, auteur de livres pour enfants (Vancouver, C.-B., 28 mars 1938). William H. New étudie à l'UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE et à l'Université de Leeds. Professeur émérite de LITTÉRATURE anglaise à l'UBC, il publie plus de 400 articles et critiques d'œuvres littéraires canadiennes et du Commonwealth. Lecteur érudit et sensible, c'est aussi un fin CRITIQUE dont l'analyse de la littérature canadienne ouvre souvent sur des digressions passionnantes sur des sujets aussi divers que la géographie, l'ironie, le postcolonialisme et les arts visuels. On lui doit Articulating West (1972), une des premières études critiques publiées sur les récits à travers lesquels nous avons appris à connaître l'Ouest canadien, des études comparées de la littérature canadienne aussi détaillées que Among Worlds (1975) et Dreams of Speech and Violence: The Art of the Short Story in Canada and New Zealand (1987), et un ouvrage de référence sur l'œuvre de Malcolm LOWRY (1978). Land Sliding: Imagining Space, Presence, and Power in Canadian Writing (1997) consolide la contribution de W.H. New aux études littéraires en tant que critique capable d'organiser ses connaissances encyclopédiques en arguments clairs ne laissant pas indifférent.

De 1977 à 1995, W. H. New est rédacteur en chef de CANADIAN LITERATURE, la plus ancienne revue savante consacrée principalement à la littérature canadienne, dont il supervise la publication de 72 numéros, soit un de moins que le fondateur de la revue lui-même, George WOODCOCK. Il collabore également à la rédaction de plusieurs recueils d'essais critiques et de textes pédagogiques, y compris Inside the Poem (1992), Modern Canadian Essays (1976) et les six volumes du Dictionary of Literary Biography, ouvrage consacré aux écrivains canadiens. Il est de plus, rédacteur principal du quatrième volume de la Literary History of Canada et siège à la commission consultative de la collection New Canadian Library, ainsi qu'au conseil d'un certain nombre de revues savantes et littéraires. Son travail de rédaction après son passage à Canadian Literature atteint son apogée avec la massive Encyclopedia of Literature in Canada (2000), dont il écrit lui-même bon nombre d'articles. Il continue par ailleurs de jouer un rôle clé dans les études canadiennes et postcoloniales en étant corédacteur d'ouvrages tels que From a Speaking Place : Writing from the First Fifty Years of Canadian Literature (2009) et Tropes and Territories : Short Fiction, Postcolonial Readings, Canadian Writings in Context (2007).

W.H. New a publié plusieurs recueils de POÉSIE chez Oolichan Books, dont Science Lessons (1996), Riverbook & Ocean (2002), Touching Ecuador (2006) et YVR (2012). Son quatrième, Underwood Log (2004), long poème sur les caprices de la mémoire et l'incertitude des lieux dans l'écriture et la lecture, a fait partie de la sélection des PRIX LITTÉRAIRES DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL. Il est également l'auteur de livres pour ENFANTS salués par la critique, comme Vanilla Gorilla (1998) et The Year I Was Grounded (2008), qui a reçu une mention honorifique au prix d'excellence Lion and Unicorn dans le domaine de la poésie en Amérique du Nord. Il a été fait officier de l'ORDRE DU CANADA en 2006.


//