Night Blooming Cereus

Night Blooming Cereus. Opéra en un acte d'une durée d'une heure, pour solistes et petit orchestre, livret de James Reaney, musique de John Beckwith (1953-58). Ce n'est qu'une fois l'oeuvre terminée que la SRC en fit la commande.

Night Blooming Cereus

Night Blooming Cereus. Opéra en un acte d'une durée d'une heure, pour solistes et petit orchestre, livret de James Reaney, musique de John Beckwith (1953-58). Ce n'est qu'une fois l'oeuvre terminée que la SRC en fit la commande. L'opéra fut créé à la radio le 4 mars 1959, avec la distribution suivante : Ann Stephenson (Alice), Patricia Rideout (Mme Brown), Phyllis Antognini, Irene Byatt, Alexander Gray, Bernard Johnson, Jean Marie Scott et Patricia Snell. L'histoire, parabole de la continuité miraculeuse de la vie, se déroule dans une maison d'une petite ville de l'Ontario. Alice y vient à la recherche de sa grand-mère, Mme Brown, avec qui sa fille, la mère d'Alice, avait rompu plusieurs années auparavant. La rencontre et le pardon, ainsi que la solution des problèmes de divers villageois, coïncident avec la floraison mystique du cereus, une plante rare qui fleurit tous les 100 ans. À la suite de l'émission, Kenneth Winters qualifia la musique de Beckwith de « ... heureuse, alerte, sérieuse et spirituelle. Cela ressortit agréablement dans l'exécution. La transcription était littérale, les mots suggérant le ton comique et dramatique d'une façon sensible et artistique » (Winnipeg Free Press, 5 mars 1959). L'oeuvre fut reprise à la radio de la SRC l'année suivante et sa création à la scène, au Hart House Theatre de Toronto les 5 et 6 avril 1960, fut de nouveau sous la baguette de Mazzoleni. La mise en scène était de Pamela Terry (Beckwith), le décor et les costumes de Louis de Niverville; Sheila Piercey et Ruth Ann Morse remplaçaient Scott et Antognini, les autres chanteurs étant les mêmes que pour la création radiophonique. Des exécutions subséquentes furent présentées par l'Atelier d'opéra de McGill en 1968, par Clifford Evens à l'Université de Western Ontario en 1971 et par l'Université de Victoria en 1992. Le livret est publié dans The Kildeer and Other Plays (Toronto 1962). La partition est disponible en location chez Boosey and Hawkes et un extrait de l'oeuvre, « Houses in heaven », adapté pour mezzo-soprano, choeur mixte et piano, a été publié en 1987 par Gordon V. Thompson.


Lecture supplémentaire

  • Mayo, John. 'Expectatiuons and compacts in the Beckwith-Reaney operas: a case study,' University of Toronto Q, vol 60, winter 1990-1

    'Opera in Montreal and Toronto'