Sittelle



Sittelle pygmée, répartition de la
Sittelle à poitrine rousse, répartition de la
Sittelle à poitrine blanche, répartition de la
Sittelle à poitrine rousse
La Sittelle se nourrit la tête en bas (Corel Professional Photos).

Sittelle

La sittelle (famille des sittidés) est un petit oiseau robuste qui grimpe aux arbres. Elle a la queue courte, le bec long et pointu et les orteils ainsi que les griffes robustes. Elle se nourrit d'invertébrés et de graines qu'elle conserve souvent dans des fentes d'écorce. C'est aussi dans ces fentes d'écorce qu'elle martèle les graines à écale dure, d'où son nom anglais de « nuthatch » (« hache-noix »). Elle se joint parfois aux MÉSANGES et à d'autres espèces d'oiseaux pour s'alimenter. Le chant de la sittelle est composé de forts cris nasillards.

Répartition
Bien que ce soit en Asie qu'on trouve la plupart de ces oiseaux, il y a 4 espèces de sittelles en Amérique du Nord, dont 3 au Canada : la sittelle à poitrine rousse (Sitta canadensis), qui niche dans les bois d'un océan à l'autre, la sittelle à poitrine blanche (Sitta carolinensis), qui est répartie inégalement dans le sud du pays, et la sittelle pygmée (Sitta pygmaea), qui se rencontre presque uniquement dans le sud de la Colombie-Britannique intérieure.

Nidification
Les sittelles creusent un trou dans un arbre pour y aménager leur nid, habituellement dans du bois mou ou pourri. Elles choisissent parfois une cavité naturelle dont elles peuvent, si nécessaire, réduire l'ouverture de l'entrée avec de la boue ou de la résine. Elles pondent de 4 à 10 œufs. Les jeunes restent au nid relativement longtemps, soit de 22 à 24 jours. Les sittelles ne migrent habituellement pas, mais certaines années, elles font de grands mouvements vers le sud. La motivation de ces mouvements soudains serait liée à une grande abondance de nourriture pendant la saison de reproduction précédente suivie d'une disette automnale.


En savoir plus

Liens externes