Obasan

Obasan(1981), de Joy Kogawa, est le premier roman à retracer l'internement et la dispersion de 20 000 Canadiens d'origine japonaise de la côte Ouest pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Obasan(1981), de Joy Kogawa, est le premier roman à retracer l'internement et la dispersion de 20 000 Canadiens d'origine japonaise de la côte Ouest pendant la Deuxième Guerre mondiale. La narratrice est une institutrice qui, enfant, a vu sa famille contrainte de s'exiler dans une ville fantôme de l'intérieur de la Colombie-Britannique. À la fin de la guerre, la famille brisée est à nouveau déplacée, cette fois-ci dans le Sud de l'Alberta. Kogawa examine les réactions ambivalentes des membres de sa famille face à ces injustices : l'un d'eux milite en faveur des droits de la personne et s'efforce de réunir des faits pour obtenir réparation, alors qu'une tante âgée (Obasan) vit sa peine dans le silence et la résignation. À la mort de son oncle, la narratrice, repliée sur elle-même et désireuse d'oublier le passé et de se tourner vers l'avenir, revit avec angoisse son histoire mouvementée. Elle finit par remettre en question le stoïcisme d'Obasan. Bien que le roman porte de toute évidence un jugement sévère sur le traitement infligé aux Japonais, Kogawa évite, grâce à une prose lyrique et maîtrisée, de tomber dans la récrimination et l'amertume. Au contraire, le récit émouvant, passionnant et authentique porte sur l'exclusion et la souffrance humaine.


Les oeuvres sélectionnées de
Obasan