Octobre

Le 10 octobre 1970, le ministre québécois du Travail et de l'Immigration, Pierre LAPORTE fût kidnappé par 4 militants, membres du FRONT DE LIBÉRATION DU QUÉBEC (FLQ), événement tragique qui enclencha la dite CRISE D'OCTOBRE.

Octobre

Le 10 octobre 1970, le ministre québécois du Travail et de l'Immigration, Pierre LAPORTE fût kidnappé par 4 militants, membres du FRONT DE LIBÉRATION DU QUÉBEC (FLQ), événement tragique qui enclencha la dite CRISE D'OCTOBRE. Le corps fut retrouvé une semaine plus tard, dans le coffre de la voiture ayant servi au kidnapping. Pierre FALARDEAU, l'un des plus engagé des réalisateurs québécois et séparatiste affirmé, essaie dans son film d'humaniser les responsables felquistes du kidnapping. Le récit se déroule dans la petite maison servant de cachette aux militants alors que nous les voyons essayant de régir conflits et pressions entourant le catastrophique dénouement de l'événement. Même si pratiquement tout le film se déroule dans ce seul endroit, Falardeau démontre un réel talent pour maintenir la tension, et ce malgré le manque d'action du film.

Octobre causa toute une mêlée car les fonds de provenance fédérale furent refusés, au début du projet. Lors de sa sortie, le film de Falardeau, pratiquement ignoré par les anglophones du Canada, fut très bien accueilli au Québec, surtout par les séparatistes qui y virent le récit véridique d'une page historique plus qu'importante, en ces temps impétueux de l'histoire du Québec et par conséquent, du Canada.