O'Grady, William John

William John O'Grady, prêtre catholique et journaliste (Irlande -- Pickering, Canada-Ouest, v. 18 août 1840). Arrivé au Haut-Canada en 1828, O'Grady commence peu après à exercer son ministère auprès des fidèles catholiques de York (Toronto).

O'Grady, William John

William John O'Grady, prêtre catholique et journaliste (Irlande -- Pickering, Canada-Ouest, v. 18 août 1840). Arrivé au Haut-Canada en 1828, O'Grady commence peu après à exercer son ministère auprès des fidèles catholiques de York (Toronto). Toutefois, au bout d'environ deux ans, des plaintes au sujet de sa conduite commencent à se faire entendre; au milieu de l'année 1832, l'évêque MACDONELL décide de le transférer dans une autre paroisse. O'Grady refuse de partir et lance sans succès une série d'appels au lieutenant-gouverneur sir John COLBORNE, au ministère des Colonies et au Vatican. À la fin de 1832, suspendu de ses fonctions sacerdotales, il fonde un journal réformiste, le Canadian Correspondent. Il continue d'être l'éditeur de ce journal lorsqu'il fusionne, en novembre 1834, avec le Colonial Advocate de William Lyon MACKENZIE. Le journal est alors rebaptisé le Correspondent and Advocate. En étroites relations avec Mackenzie, il est une figure de proue du mouvement réformiste jusqu'à la fin de 1837, lorsqu'il vend son journal et va s'établir dans le canton de Pickering. Curieusement, il ne participe pas à la rébellion avortée de Mackenzie en décembre 1837 et semble avoir mené une vie sans histoire par la suite. Une enquête du coroner conclut que la cause de sa mort est une « intervention divine ».