Optométrie



Optométrie

L'optométrie (du grec optos, « visible », et metron, « mesure ») est la profession qui consiste à examiner les yeux dans le but de détecter des problèmes de réfraction, de mobilité oculaire et de perception visuelle et à traiter les anomalies à l'aide de verres correcteurs et de traitements orthoptiques. La charte royale signée par Charles 1er d'Angleterre (1629), sans cesse renouvelée par les monarques successifs et encore en vigueur à ce jour, confère la responsabilité de la qualité des lunettes et de la formation des apprentis à la Worshipful Company of Spectacle Makers. Cependant, ce n'est que vers la moitié du XIXe siècle que le mot « optométriste » prend naissance aux États-Unis. Depuis 1880 environ, on utilise ce terme en général et dans le domaine juridique.

Au début, les optométristes apprenaient grâce à l'apprentissage. Par la suite, des écoles indépendantes offrent une formation théorique, alors que la formation clinique est dispensée par des optométristes de métier. Il n'y a cependant aucun contrôle de la qualité ou du contenu de ces programmes ou de la formation clinique. Des programmes universitaires sont créés à partir de 1925 et comprennent une formation à la fois didactique, en laboratoire et clinique. Depuis quelque temps, l'enseignement en optométrie est de plus en plus intégré aux autres programmes de sciences de la santé, en particulier à l'étape de la formation clinique. En Amérique du Nord, tous les programmes d'optométrie sont reconnus par le Conseil de l'enseignement en optométrie de l'American Optometric Association.

Deux universités canadiennes, l'U. de Montréal et l'U. de Waterloo, ont des écoles d'optométrie. Chaque année, quelque 40 sujets obtiennent leur diplôme à Montréal dans cette spécialité, et à Waterloo, le nombre se situe entre 60 et 70. Ces deux écoles sont reconnues par le Conseil. Pour être accepté dans ces programmes, le candidat doit avoir suivi un minimum de deux ans en sciences fondamentales. La durée des programmes professionnels est de quatre ans. Les diplômés peuvent commencer à exercer leur profession sans avoir à faire d'internat. Cependant, ils doivent avoir un permis de pratique qu'ils obtiennent par le biais d'un examen administré par chaque province. Les universités de Montréal et de Waterloo offrent toutes deux un programme de maîtrise en sciences de la vue (optique physiologique). En outre, l'U. de Waterloo offre un doctorat en sciences de la vue. À la fin des années 80, les facultés des deux écoles apportent de l'information nouvelle sur la fonction visuelle par l'entremise de programmes de recherche fondamentale et clinique sur la vision.

Au sein de chaque province, les lois sur l'optométrie ou la législation sur les soins de santé accordent une certaine autonomie à la profession. Les associations d'optométrie de chaque province sont organisées pour promouvoir une pratique respectant l'étique professionnelle et une formation continue de leurs membres, pour contribuer au bien-être de la profession et pour négocier les honoraires avec le gouvernement dans le cadre des lois relatives à l'assurance-maladie. Conformément à la loi, la formation continue des optométristes est obligatoire dans la majorité des provinces canadiennes. L'Association canadienne des optométristes, une organisation nationale, regroupe 10 associations provinciales.

Les diplômés en optométrie peuvent ouvrir leur propre bureau, mais la plupart optent pour la pratique en groupe. Une autre tendance consiste à se spécialiser dans les domaines tels que les soins par les verres de contact, les soins pour basse-vision, la pédiatrie, la gériatrie, l'électrodiagnostic, le diagnostique à l'aide des ultrasons, l'orthoptique et l'entraînement visuel. Les optométristes spécialisés en santé au travail sont formés pour évaluer les milieux de travail afin d'identifier les dangers pour les yeux et pour la vision. On fait appel à eux pour planifier, mettre sur pied et administrer des programmes de protection des yeux. Ils établissent des normes relatives à la vision dans différents types de travail et contribuent à créer un environnement de travail et de loisir optimal pour les yeux.