Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick/New Brunswick Youth Orchestra

Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick/New Brunswick Youth Orchestra. Premier orchestre provincial de jeunes au Canada, l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick est fondé en 1965 grâce à l'initiative de Philip W. Oland, alors président de l'Orchestre symphonique du Nouveau-Brunswick.

Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick/New Brunswick Youth Orchestra

Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick/New Brunswick Youth Orchestra. Premier orchestre provincial de jeunes au Canada, l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick est fondé en 1965 grâce à l'initiative de Philip W. Oland, alors président de l'Orchestre symphonique du Nouveau-Brunswick. Lorsque l'Orchestre symphonique du Nouveau-Brunswick cesse ses activités en 1968, l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick devient dans les faits l'orchestre du Nouveau-Brunswick, financé par des subventions privées, syndicales, municipales et provinciales et dirigé par un conseil d'administration représentatif de toute la province. Des répétitions partielles et intégrales ont lieu toutes les semaines à divers endroits du Nouveau-Brunswick, dont Saint-Jean, Fredericton, Sussex, Moncton et Sackville. Il est constitué de quelque 80 membres (anciennement 60) âgés de 11 à 24 ans.

L'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick donne son premier concert le 22 octobre 1966 à Woodstock (N.-B.) sous la baguette de son directeur fondateur et son chef d'orchestre, Stanley Saunders. Le chef d'orchestre adjoint est Bruce E. Holder. Il se produit à l'Expo 67 et, le 15 juillet de la même année, se classe premier au Dominion Centenary Festival of Music for Senior Orchestras. Il effectue des tournées annuelles au Nouveau-Brunswick, donne des concerts à Halifax, à Charlottetown et à Houlton (Maine) et passe régulièrement à la radio et à la télévision. Il se fait entendre au Centre national des arts en 1972 et est le seul participant canadien au Festival international des orchestres de jeunes en Grande-Bretagne en 1973. Au cours de cette tournée, l'orchestre donne des concerts à Saint-Jean, à Terre-Neuve et, en Écosse, à Édimbourg et Aberdeen.

En 1974, en 1976, en 1978, en 1982, en 1986 et en 1990, il participe au Festival canadien des orchestres de jeunes à Banff (Alb.). En 1978, il gagne un prix de la SDE Canada pour sa programmation originale d'œuvres contemporaines. En 1996, il se produit à un String Fest à Charlottetown (Î.-P.-É.) et, en 2003, à Carnegie Hall. À l'automne 2002, les joueurs d'instruments à cordes jouent devant la reine Elizabeth II à Fredericton.

Auditions, répétitions et représentations spéciales
Les répétitions ont lieu en divers endroits du Nouveau-Brunswick. Les membres de l'orchestre, en principe des étudiants résidant au Nouveau-Brunswick de toutes les écoles et universités, auditionnent au printemps. Après des répétitions en septembre, l'orchestre se regroupe à l'automne et à l'hiver pour des concerts comprenant, dans le passé, des tournées provinciales. Les jeunes musiciens se produisent aussi pendant des évènements spéciaux tels que l'ouverture du nouvel amphithéâtre à Moncton (2005) et ils entreprennent une tournée estivale à Parme (Italie), toujours en 2005.

Enregistrements et répertoire canadien
En 2003, l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick commande la composition St. Croix Island Suite à Alasdair MacLean, en commémoration du 400e anniversaire de l'arrivée des colons français, qui est créée en 2004. L'orchestre commande aussi à Richard Gibson une œuvre pour piano et orchestre. Parmi les autres œuvres canadiennes interprétées par l'orchestre figure Miramichi Ballad de Kelsey Jones, Three Sketches for Orchestra de Violet Archer et Carnival Overture d'Oskar Morawetz, jouée à Carnegie Hall.

L'enregistrement de l'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick, Premiere (2003) comprend une bonne partie de son programme du Carnegie Hall, ainsi que l'arrangement par John Whitney de la suite de Lord of the Rings : Fellowship of the Ring (v.f. Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau) d'Howard Shore. Un documentaire lauréat sur la tournée à Carnegie Hall est paru en DVD.

Chefs d'orchestre
L'Orchestre des jeunes du Nouveau-Brunswick est dirigé entre autres par Stanley Saunders (1965-1968, 1970-1974), Kelsey Jones (1968-1969), Clayton Hare (1969-1970), Kenneth Elloway (1974-1975), Rodney McLeod (1975-1982 et 1983-1987), James Mark (1982-1983), Nurhan Arman (1987-1988) et Paul Pulford (1988-1990), à qui succède Paul Campbell. James Mark reprend la relève en 1994. Parmi les chefs invités, citons Victor Feldbrill, Paul Pulford, Alexander Brott, Jánós Sándor, Oskar Danon, Carolyn Davies et Brian Ellard.