Orchestre symphonique de Québec

L'Orchestre symphonique de Québec, fondé en 1902 sous le nom de Société symphonique de Québec, est le plus vieil orchestre actif du Canada. Il donne son premier concert le 28 novembre 1902 au Tara Hall, sous la direction de Joseph VÉZINA.

Orchestre symphonique de Québec

L'Orchestre symphonique de Québec, fondé en 1902 sous le nom de Société symphonique de Québec, est le plus vieil orchestre actif du Canada. Il donne son premier concert le 28 novembre 1902 au Tara Hall, sous la direction de Joseph VÉZINA. La Société connaît des problèmes de financement et de recrutement considérables de 1935 à 1942, en grande partie à cause de la concurrence du Cercle philharmonique de Québec (incorporé en 1936). En 1942, les deux groupes fusionnent sous le nom d'Orchestre symphonique de Québec (OSQ).

Dirigé par Yoav Talmi depuis 1998, l'orchestre, qui compte 66 membres, est l'un des ensembles musicaux les plus actifs dans la région de Québec. Pour l'OSQ, une saison régulière comprend plus de 40 concerts et attire plus de 100 000 personnes. Il offre six séries de concerts (les Grands Concerts, Sélection Desjardins, Classiques à Croquer, les Week-ends électrisants Hydro-Québec, Les Concerts Famille Industrielle-Alliance et Hommage) qui se déroulent tous au Grand Théâtre de Québec. D'autres activités de l'OSQ donnent lieu à des collaborations avec l'Opéra du Québec et les Grands Ballets Canadiens.

Parmi les compositions canadiennes commandées et exécutées par l'Orchestre symphonique de Québec, on trouve Mouvements symphoniques de Roger MATTONainsi que son Te Deum, Ouranos de Serge GARANT, Concerto pour piano et orchestre de Jacques Hétu, Chorégraphie II d'André PRÉVOST et Le Cactus rieur et la demoiselle qui souffrait d'une soif insatiable de Denys BOULIANE.

L'Orchestre invite des artistes mondialement connus, dont Pierre Monteux, Jean-Pierre Rampal, Franz-Paul Decker, Renata Scotto, Charles Dutoit, Itzhak Perlman, Mitsuko Uchida, Françoise Pollet, Yo-Yo Ma, André Laplante, Louis LORTIE et Cecila Bartoli.

L'OSQ donne des concerts à divers endroits durant les mois d'été, notamment au Festival d'été de Québec, au Festival international de Lanaudière et au Festival du Domaine Forget de Charlevoix. En plus de la diffusion à la radio et à la télévision de nombreux concerts de l'OSQ, quinze microsillons sont produits depuis 1977.

L'OSQ remporte un prix de la Société de droits d'exécution du Canada pour la place importante qu'il a donnée aux œuvres contemporaines dans ses programmes (1978). En 1999 et 2000, il reçoit également un Prix Opus pour le concert familial Planète Baobab et remporte deux fois le Félix du meilleur album classique de l'année : pour Noël (enregistré par Analekta) et en 2002 pour le CD intitulé Concert Français mettant en vedette le violoniste James Ehnes.

En 2002, l'Orchestre symphonique de Québec a lancé son premier Concours de concertos canadiens. 2002 est également l'année du centenaire de l'OSQ.