Rouge et Noir d’Ottawa

Le Rouge et Noir est une franchise de la Ligue canadienne de football (LCF) située à Ottawa, en Ontario. L’équipe a été fondée en 2010 et a commencé à jouer en 2014, à l’occasion de son premier match à domicile au stade Place TD. Le Rouge et Noir a remporté la Coupe Grey en 2016, lors de sa troisième saison.

Faits saillants à propos du Rouge et Noir d’Ottawa
Date de création : 2010
Stade :Place TD
Couleurs de l’équipe : rouge, noir et blanc
Victoires en Coupe Grey : 1

Histoire du football professionnel à Ottawa

La présence du football à Ottawa remonte au 19e siècle. Différentes équipes, ayant un statut professionnel ou amateur, ont successivement représenté la capitale fédérale : l’Ottawa Football Club, de 1876 à 1897, les Rough Riders d’Ottawa de 1898 à 1924 et les Senators de 1925 à 1930. En 1931, les Senators reprennent le nom de  Rough Riders et l’équipe connaît de nombreuses saisons couronnées de succès jusqu’à son démantèlement à l’issue de la saison 1996. Ultérieurement, les Renegades d’Ottawa jouent en LCF de 2002 à 2005, avant de disparaître en 2006, laissant la capitale nationale sans équipe de la ligue.

Fondation du club du Rouge et Noir

L’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) est créé avec pour objectif de ramener le football professionnel à Ottawa. Ses associés, Jeff Hunt, Roger Greenberg, John Pugh, John Ruddy et Bill Shenkman, apportent un financement local, ce qui n’avait pas été le cas avec les Rough Riders d’Ottawa et les Renegades qui avaient connu des difficultés du fait de l’éloignement de leurs actionnaires. En mars 2008, la LCF annonce qu’elle a octroyé, sous conditions, une franchise pour une nouvelle équipe, inaugurant une nouvelle ère de football à Ottawa.

Stade

Le projet de lancement de la nouvelle équipe prévoit d’importants travaux d’aménagement au stade Frank‑Clair et au parc Lansdowne où de précédentes équipes d’Ottawa avaient déjà joué. En 2012, le conseil municipal d’Ottawa approuve un plan de réaménagement de 300 millions de dollars présenté par l’OSEG. Le parc Lansdowne, s’étendant sur près de 20 hectares, est reconstruit pour devenir un complexe sportif, commercial et de loisirs. De son côté, le stade Frank‑Clair, situé au sein du parc, fait l’objet d’importants travaux d’agrandissement pour porter sa capacité à 24 656 sièges en vue d’accueillir des équipes de football et de soccer à Ottawa sous le nouveau nom de Place TD.

Nom, couleurs et logo de l’équipe

Après avoir sollicité les suggestions du public, les propriétaires choisissent pour l’équipe le nom de Rouge et Noir d’Ottawa (Ottawa Redblacks en anglais). Ce nom fait référence aux couleurs de l’uniforme de l’équipe, le rouge, le noir et le blanc, choisies en hommage aux couleurs déjà portées par les précédentes équipes de la ville, les Rough Riders d’Ottawa et les Renegades. Le logo du Rouge et Noir, un « R » sur une lame de scie circulaire stylisée, rappelle l’histoire d’Ottawa comme centre de l’industrie du bois au Canada.

Saison 2014 du Rouge et Noir d’Ottawa

En 2013, le Rouge et Noir nomme Marcel Desjardins directeur général et Rick Campbell entraîneur‑chef, avant de recruter, peu après, le quart‑arrière partant Henry Burris.

La nouvelle franchise d’Ottawa joue son premier match en saison régulière le 3 juillet 2014 à Winnipeg, une rencontre perdue sur la marque de 36 à 28. Le 18 juillet, elle dispute sa première rencontre à domicile, à guichets fermés au stade Place TD, qu’elle remporte cette fois 18 à 17 face aux Argonauts de Toronto. Au cours des deux saisons suivantes, l’équipe continue à jouer à domicile dans un stade rempli comme un œuf, devant une moyenne de plus de 24 000 partisans.

En 2014, le Rouge et Noir ne gagne que deux matchs, tous deux à domicile, et termine dernier de la ligue avec une fiche de 2‑16. Cette année‑là, l’équipe inscrit 278 points dont 27 sur touché, gagnant 5 400 verges nettes dont 1 484 par la course. Chevon Walker est le chef de file de l’équipe en matière de courses et Marcus Henry en matière de réceptions.

Saison 2015 du Rouge et Noir d’Ottawa

À l’occasion de sa deuxième saison, en 2015, le vent tourne totalement pour la franchise d’Ottawa; en effet, l’équipe gagne 12 matchs en saison régulière, marquant 464 points et finissant première de la division Est. Il convient de signaler que, cette année‑là, le match du 6 octobre devant se jouer à Toronto s’est finalement déroulé à Ottawa en raison des Jeux panaméricains qui avaient lieu dans la Ville Reine. Quatre receveurs du Rouge et Noir terminent la saison au‑delà des 1 000 verges et l’équipe trône en tête de deux classements de la LCF avec 5 816 verges gagnées par la passe et 61 sacs; Jeremiah Johnson termine premier du classement de l’équipe au chapitre des courses, avec 448 verges, tandis que Chris Williams domine celui des réceptions; Henry Burris, Jon Gott et Abdul Kanneh sont retenus dans l’équipe des étoiles de la LCF 2015, plusieurs autres joueurs d’Ottawa étant sélectionnés dans l’équipe des étoiles de la division Est.

Le 22 novembre 2015, le Rouge et Noir défait, à Ottawa, les Tiger‑Cats de Hamilton lors de la finale des éliminatoires de la division Est. Ottawa remporte cette victoire grâce à une action à couper le souffle qui entre dans l’histoire sous le nom du « miracle de la rue Bank ». Tandis que l’on approche de la fin du match, sur un deuxième essai, alors qu’il reste 25 verges à parcourir, Henry Burris adresse une passe de 42 verges au receveur éloigné Greg Ellingson, qui s’empare de la balle et court jusqu’à la zone de but pour réussir un touché, un jeu de 93 verges donnant la victoire à l’équipe de la capitale nationale. Le Rouge et Noir devient champion de la division Est de la LCF, sur la marque de 35 à 28, dès sa deuxième année d’activité.

La semaine suivante, le 29 novembre, le Rouge et Noir dispute sa première finale de la Coupe Grey qu’il perd sur la marque de 26 à 20 face aux Eskimos d’Edmonton. Une équipe d’Ottawa n’avait plus joué une finale de la Coupe Grey depuis les Rough Riders en 1981.

Lors de la remise des prix de la LCF 2015, Rick Campbell se voit remettre le trophée de l'entraîneur‑chef de l'année. Henry Burris est nommé joueur par excellence, le receveur Brad Sinopoli reçoit le prix du joueur canadien par excellence et SirVincent Rogers celui du joueur de ligne offensive par excellence.

Saison 2016 du Rouge et Noir d’Ottawa et victoire en Coupe Grey

Lors de ses quatre premiers matchs de la saison 2016, le Rouge et Noir remporte trois victoires et concède un match nul. La franchise d’Ottawa joue son premier match de la saison à Edmonton pour une revanche de la finale de la Coupe Grey de l’année précédente et, cette fois, c’est le Rouge et Noir qui s’impose en prolongation sur la marque de 45 à 37. L’acquisition du quart‑arrière remplaçant Trevor Harris va s’avérer essentielle. En effet, lorsque Henry Burris se blesse à la main, Trevor Harris prend sa place pendant plusieurs matchs avec beaucoup de réussite. Ultérieurement, il se blesse lui‑même et c’est un Henry Burris rétabli qui peut reprendre son poste pour le restant de la saison.

À la fin de la saison, en ayant marqué 486 points et obtenu un total de 7 466 verges nettes, le Rouge et Noir cumule huit victoires, neuf défaites et un match nul, une fiche suffisante pour décrocher la première place de la division Est pour la deuxième année consécutive. Quatre receveurs, Greg Ellingson, Chris Williams, Ernest Jackson et Brad Sinopoli, atteignent la marque de 1 000 verges pour une deuxième année consécutive, ce qui constitue un record de la LCF. Mossis Madu s’inscrit en tête du classement de l’équipe au chapitre des courses et Damaso Munoz à celui des blocs.

Le match éliminatoire de la division Est, à l’occasion de l’une des rares occurrences où la règle du croisement est appliquée, se dispute au stade Place TD à Ottawa, le 20 novembre, contre les Eskimos d’Edmonton de la division Ouest. Les Eskimos avaient effectué ce croisement dans la division Est pour les matchs éliminatoires et avaient défait les Tiger‑Cats de Hamilton en demi‑finale. (À la fin de la saison régulière, l’équipe au sommet de chaque division gagne automatiquement une place en finale de division. L’équipe en deuxième position de chaque division reçoit l’équipe en troisième position de sa division, à moins que l’équipe en quatrième position d’une division ne termine la saison régulière avec une meilleure fiche que l’équipe en troisième position de la division adverse : c’est la règle du croisement.) Le Rouge et Noir l’emporte face à Edmonton sur la marque de 35 à 23, et atteint sa deuxième finale consécutive de la Coupe Grey.

La 104e Coupe Grey se joue le 27 novembre 2016 à Toronto. Tout le monde pense à une nouvelle version de David contre Goliath, le « petit » Rouge et Noir devant affronter un géant, les Stampeders de Calgary, « superfavoris » de la rencontre. Contre toute attente, c’est le petit qui va l’emporter, le Rouge et Noir s’imposant en prolongation sur la marque de 39 à 33. Il faut noter que c’est seulement la troisième fois que le match de la finale de la Coupe Grey se joue en prolongation. Il s’agit de la première victoire d’Ottawa en Coupe Grey depuis 1976.

Saison 2017 du Rouge et Noir d’Ottawa

Henry Burris prend sa retraite à l’issue de la Coupe Grey 2016, Trevor Harris devenant le quart‑arrière titulaire du Rouge et Noir pour la saison 2017. Le club d’Ottawa termine la saison à la deuxième place de la division Est avec une fiche de 8‑9‑1, avant de perdre sur la marque de 20 à 31 contre les Roughriders de la Saskatchewan lors de la demi‑finale de l’Est.

Saison 2018 du Rouge et Noir d’Ottawa

Le botteur Lewis Ward s’avère être la belle histoire de la saison en LCF. Ce résident de Kingston, qui avait été ignoré lors des repêchages et travaillait comme agent de sécurité lors du match de la Coupe Grey 2017 à Ottawa, établit un record de la LCF pour le plus grand nombre de tentatives réussies de botté de placement (51 sur 52, soit 98,1 % de réussite), ainsi qu’un record de la LCF et du football professionnel en général pour le nombre de bottés de placement consécutifs (48), battant ainsi les anciens records qui s’établissaient respectivement à 32 et 44. Au cours de la saison régulière, le Rouge et Noir lui doit 169 de ses 464 points.

Il décroche deux prix de la LCF, celui de la recrue par excellence et celui du joueur par excellence des équipes spéciales, devenant même le premier botteur à remporter ce dernier. Le receveur du club d’Ottawa, Brad Sinopoli, établit un record de la LCF pour le Canadian ayant réussi le plus grand nombre de réceptions (116) en une seule saison et est nommé joueur canadien par excellence de la LCF pour la deuxième fois.

Ottawa termine la saison 2018 à la première place de l’Est avec une fiche de 11‑7. Le Rouge et Noir se défait facilement des Tiger‑Cats de Hamilton en finale de division sur la marque de 46 à 27, le quart‑arrière Trevor Harris établissant un record en matchs éliminatoires de la LCF en réussissant six passes de touché au cours du match. Le Rouge et Noir s’ouvre ainsi la voie à une troisième finale de Coupe Grey en quatre saisons. Cependant, lors du 106e match de la Coupe Grey à Edmonton, Ottawa perd la partie et le titre sur la marque de 16 à 27 face aux Stampeders de Calgary.