Otto Donald Rogers

En 1960, Otto Donald Rogers se convertit au BAHA'ISME. Depuis, il donne des conférences et écrit abondamment sur cette religion, reconnaissant la place importante qu'elle occupe dans ses œuvres.

\u00ab Mondrian and the Prairie Landscape \u00bb
Acrylique sur toile réalisée par Otto Donald Rogers, en 1978 (avec la permission de l'Edmonton Art Gallery).

Otto Donald Rogers

 Otto Donald Rogers, peintre et sculpteur (Kerrobert, Sask., 19 nov. 1935). Rogers est l'un des plus éminents praticiens contemporains de la sculpture de pièces d'acier assemblées et du tachisme au Canada. Alors qu'il étudie au Saskatoon Teachers' College (1952-1953), Wynona Mulcaster l'incite à poursuivre une carrière artistique. Il étudie à l'Université du Wisconsin (1953-1959) puis revient enseigner à l'Université de la Saskatchewan (1959-1988) où il occupe le poste de directeur du département des arts de 1973 à 1977.

En 1960, Otto Donald Rogers se convertit au BAHA'ISME. Depuis, il donne des conférences et écrit abondamment sur cette religion, reconnaissant la place importante qu'elle occupe dans ses œuvres. En 1988, il déménage à Haïfa, en Israël, afin de continuer à exercer un leadership au sein de la religion baha'iste. Il revient au Canada en 1998 et installe son studio à Milford, en Ontario.

Bien qu'ils reconnaissent la présence d'un élément spirituel dans son art, certains critiques prétendent que le cadre des Prairies est tout aussi important dans son œuvre. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections canadiennes et internationales, dont celle du Musée des beaux-arts de Boston, du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE L'ONTARIO, du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA et du MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL.