Overture Concerts Association

Overture Concerts Association. Agence de promotion et de concerts de Vancouver fondée en 1955 par George Zukerman, qui en était toujours le dir. exécutif en 1990.

Overture Concerts Association

Overture Concerts Association. Agence de promotion et de concerts de Vancouver fondée en 1955 par George Zukerman, qui en était toujours le dir. exécutif en 1990. Mise sur pied pour présenter des concerts dans des localités canadiennes éloignées ou de faible population, l'OCA débuta par quatre concerts à Nelson, C.-B., avec un budget de 1800 $. En 1977, plus de 5000 concerts (avec un budget totalisant 4 500 000 $ en cachets d'artistes) avaient été présentés dans quelque 70 localités de l'Ouest canadien, de l'Arctique et aussi loin vers l'est que le Nord de l'Ontario. Au départ, près de la moitié des artistes engagés étaient des Canadiens et, au milieu des années 1970, cette proportion s'accrût. L'OCA travaille en collaboration avec les groupes communautaires qui lancent des campagnes d'abonnement auprès des citoyens. Le succès de ces campagnes d'abonnement détermine l'envergure des présentations qui peuvent inclure des solistes, des groupes chorals et ensembles de chambre, des orchestres (par exemple, dans l'Arctique en 1969, le Vancouver Radio Orchestra, un ensemble de tournée de l'Orchestre de chambre de la SRC à Vancouver) et de l'opéra (notamment la troupe de tournée de la COC en 1976-77). Au cours des années 1970, l'OCA prit une nouvelle orientation pour devenir l'une des plus grosses associations à organiser des tournées au Canada. Elle continue néanmoins d'exercer un rôle au sein des plus petites localités de la Colombie-Britannique, dont Zukerman continue de reconnaître l'importance, par l'entremise de la Celebrity Concerts Society (dont Zukerman assume la direction), qui fonctionne sous l'égide de l'OCA. En 1990, l'OCA travaillait d'un océan à l'autre et avait présenté depuis ses débuts quelque 11 500 concerts, avec un budget totalisant 7 000 000 $ en cachets d'artistes. Ces engagements impliquent souvent des orchestres d'envergure internationale dans de grands centres, par exemple, l'Orchestre philharmonique de Moscou, l'OS national de l'U.R.S.S. et les Quatuors Chostakovitch et Borodine, mais les régions éloignées ne sont pas oubliées pour autant. Ainsi, le Vancouver Wind Trio, sous l'égide de la Celebrity Concerts Society, a fait une tournée de la région de Stikine (y compris Telegraph Creek) en Colombie-Britannique, les Cassenti Players ont entrepris une tournée des écoles de la région côtière, dont Kemptu et Bella Bella, et en 1990, sous l'égide de l'OCA, Party Fever (un quatuor vocal a cappella de Vancouver) s'est produit dans les Territoires du Nord-Ouest. La nature de ces tournées a toutefois changé. Dans les années 1960 et au début des années 1970, un groupe pouvait donner de 20 à 30 concerts, alors que dans les années 1990, il n'en donne généralement que de 5 à 10. Il n'en demeure pas moins que l'OCA a des répercussions importantes sur la scène nationale, et elle organise environ 500 concerts par année.