Paradise

Paradise, ville de T.-N.; pop. 17 695 (recens. 2011), 12 584 (recens. 2006); const. en 1981; située dans les terres, à environ 13 km du centre-ville de St. John's.

Paradise, ville de T.-N.; pop. 17 695 (recens. 2011), 12 584 (recens. 2006); const. en 1981; située dans les terres, à environ 13 km du centre-ville de St. John's. La ville est fondée vers la fin du XIXe siècle dans une région agricole et d'élevage, près de la ligne de chemin de fer reliant St. John's et Harbour Grace. Beaucoup des premiers colons se rendent jusqu'à la baie de la Conception pour pêcher durant l'été. Les forêts abondantes les aident à arrondir leurs revenus en leur permettant de vendre des pièces de bois pour les bateaux, ainsi que du bois servant de combustible et à la fabrication de fûts.

La population de la localité, qui comptait 191 habitants en 1945, s'est accrue rapidement, surtout du fait que la ville est devenue une banlieue résidentielle. La construction est la principale source locale d'emplois. La plupart des résidants travaillent cependant à St. John's et y font la navette matin et soir.