Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Au confluent du fjord du Saguenay et de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent, se trouve le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent (fondé vers 1998; superf. 1138 km2).

Anémones de mer
Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent (avec la permission d'Environnement Canada Services des parcs/photo de F. Lussier).

Au confluent du fjord du Saguenay et de l'estuaire du fleuve Saint-Laurent, se trouve le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent (fondé vers 1998; superf. 1138 km2). En 1990, les gouvernements canadien et québécois s'entendent pour la création du parc marin et pour une cogestion de la part des deux ordres gouvernementaux. Le parc comprend la presque totalité du lit du fjord du Saguenay aussi bien que la moitié nord de l'estuaire du Saint-Laurent. Le Parc du Saguenay suit un parcours parallèle de chaque côté du parc dans le fjord.

Histoire naturelle

Le fjord est unique sur le plan géographique parce qu'il est celui qui est situé le plus au sud au Canada et que la majorité des autres se jettent directement dans les océans. Là où les eaux de la Rivière Saguenay se déversent dans le Saint-Laurent, il existe une abondance de vie, comprenant plus de 300 espèces marines et d'eau douce. Les conditions océanographiques que l'on retrouve entre Les Escoumins et Tadoussac favorisent la concentration de krills et de plancton. C'est pourquoi les phoques, les baleines (le petit rorqual, le béluga, le rorqual commun et le rorqual bleu) et les oiseaux marins s'arrêtent dans la région pour se nourrir. Ils peuvent ainsi être observés pendant l'été.

Évolution humaine

De plus, à la convergence de ces deux cours d'eau, les autochtones se rencontrent depuis au moins 5500 ans pour exploiter les ressources marines. Plus tard, les baleiniers Basques chassent aussi haut que le Saguenay les baleines remontant le Saint-Laurent. Avec le commerce de la fourrure, arrivent les chasseurs européens qui exploitent la population de marsouins. Le Saint-Laurent était et continue d'être une partie intégrante de l'histoire et du développement du Canada. Après 1840, les navires commerciaux commencent à sillonner le Saguenay.

Installations et services

Il existe deux centres d'interprétation et d'observation qui surplombent l'estuaire (Cap de Bon-Désir) et le confluent (Pointe-Noire) et où on peut observer les mammifères et les oiseaux marins. Le centre d'interprétation du fjord du Saguenay de Rivière-Éternité fait partie du Parc Provincial. Ceux qui veulent explorer le parc peuvent le faire par paquebot de croisière, par bateau de plaisance, par plongée sous-marine, par kayak de mer et par randonnée pédestre dans plusieurs sentiers, dont l'un qui part de l'embouchure du Saguenay et qui va jusqu'à la baie Éternité.