Parc provincial Killarney

Histoire naturelle La caractéristique la plus impressionnante de ce parc est sa série de crêtes rocheuses constituées principalement de quartzite blanc.

Killarney Provincial Park

Le parc provincial Killarney (établi en 1964, 48,5 km2) est une grande étendue de nature sauvage située sur la rive Nord de la baie Georgienne, à environ 80 km au sud-ouest de Sudbury, en Ontario. La beauté et la richesse de son paysage encore intact ont inspiré nombre d'artistes, dont certains membres du GROUPE DES SEPT.

Histoire naturelle
La caractéristique la plus impressionnante de ce parc est sa série de crêtes rocheuses constituées principalement de quartzite blanc. Ces grandes collines arrondies sont les vestiges des monts La Cloche, une ceinture de montagnes précambriennes qui s'élevaient jadis plus haut que les Rocheuses actuelles. Au cours des derniers millions d'années, plusieurs glaciations (voirÉPOQUE GLACIÈRE) ont contribué à éroder le sommet des montagnes, ont rempli quelques-unes des crevasses entre les affleurements rocheux et laissé d'innombrables cordons sablonneux marquant les rives d'anciens lacs glaciaires. Le long de ces anciennes plages, les archéologues ont trouvé les traces de trois campements préhistoriques datant de 9000, 6500 et 1500 ans.

Dans la zone de transition entre les RÉGIONS NATURELLES du Bouclier boréal et des plaines de peuplement mixte, le parc Killarney recèle une grande variété de vie animale et végétale. Au sud du parc, l'érable est l'essence dominante. Il partage le territoire avec des espèces qu'on retrouve rarement si au nord, comme le cerisier tardif et le HÊTRE à grandes feuilles. Plus au nord, le pin blanc et le pin rouge, le chêne et la pruche sont les espèces dominantes. Dans les marais, à proximité des huttes de castor, on retrouve des orchidées, des fougères, de l'aulne et des quenouilles.

Le parc compte plus de 100 espèces d'oiseaux reproducteurs. Parmi les petits mammifères qui y vivent, on retrouve l'écureuil roux, le tamia rayé, le castor, le lièvre d'Amérique, le rat musqué et la belette. On y retrouve également plusieurs espèces de gros mammifères, dont le cerf de Virginie, le lynx roux, l'orignal et l'ours noir. On ne voit pas dans les lacs de grands peuplements de poissons ni beaucoup de plantes aquatiques en raison de l'acidité naturelle des dépôts de quartzite et des PLUIES ACIDES causées par la pollution industrielle provenant de régions éloignées du parc.

Installations et services
Avec ses nombreux lacs et son réseau de rivières et de portages, le parc Killarney est une destination recherchée par les canoteurs. L'utilisation de bateaux à moteur est interdite sur les lacs de l'intérieur afin d'assurer les visiteurs d'un séjour paisible dans la nature. Les installations et services du parc comprennent des campings, un grand réseau de sentiers de randonnée et des activités organisées dans la nature.


Liens externes