Martin, Paul Joseph James

Paul Joseph James Martin, homme politique et homme d'État (Ottawa, 23 juin 1903 -- Windsor, 14 sept. 1992).

Martin, Paul Joseph James

Paul Joseph James Martin, homme politique et homme d'État (Ottawa, 23 juin 1903 -- Windsor, 14 sept. 1992). Élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1935, Martin prend rapidement une place importante dans les rangs libéraux en raison de son impressionnante instruction dans les domaines de la philosophie, des relations internationales et du droit. Le premier ministre King le nomme adjoint parlementaire au ministre du Travail en 1943. Martin devient secrétaire d'État au Cabinet en 1945, puis ministre de la Santé nationale et du Bien-être social en 1946. Il doit faire face à un gouvernement devenant de plus en plus conservateur sur les questions sociales, mais réussit tout de même à introduire un système de subventions pour les soins de santé. Menaçant de démissionner, il convainc le premier ministre SAINT-LAURENT d'accepter l'assurance-santé nationale. Il s'occupe aussi de missions diplomatiques pour les gouvernements de King et de Saint-Laurent. En 1955, il négocie une entente qui permet l'expansion du nombre de membres aux Nations Unies. Martin pose sa candidature à la direction du Parti libéral en 1948 et 1958, sans succès. En 1963, le premier ministre PEARSON nomme Martin secrétaire d'État des affaires extérieures, portefeuille qu'il détient jusqu'en 1968, année où il se présente à nouveau à la tête du parti, mais perd contre Pierre TRUDEAU. Il est nommé leader du gouvernement au Sénat (1968-1974) et haut-commissaire en Grande-Bretagne (1975-1979). Ses mémoires, A Very Public Life, sont publiées en deux volumes (1983, 1986).