Pois

Certaines variétés de pois sont cultivées dans des jardins pour leurs cosses vertes et tendres qu'on récolte au stade précoce de leur développement et qu'on consomme comme LÉGUME cru ou cuit. On les connaît sous le nom de pois mange-tout, gourmands ou snap.

Pois
Pois à fleurs blanches (avec la permission de Dengjin Bing)
Pois
Pois à feuillage normal (avec la permission de Dengjin Bing).
Pois
Pois à fleurs mauves (avec la permission de Dengjin Bing).
Pois
Pois semi-aphylles (avec la permission de Dengjin Bing).

Pois

Les pois font partie de la famille des Fabaceae (autrefois connue sous le nom de Leguminosae). Les pois cultivés appartiennent aux variétés de Pisum sativum. Bien que leur origine exacte soit inconnue, on s'accorde généralement pour dire que les pois proviennent du nord-ouest de l'Asie et se sont étendus aux zones tempérées de l'Europe et ensuite à d'autres parties du monde. Les pois sont maintenant cultivés et utilisés de différentes façons à travers le monde.

Certaines variétés de pois sont cultivées dans des jardins pour leurs cosses vertes et tendres qu'on récolte au stade précoce de leur développement et qu'on consomme comme LÉGUME cru ou cuit. On les connaît sous le nom de pois mange-tout, gourmands ou snap. Dans certaines régions de l'Asie et de l'Afrique, le feuillage tendre des pois est utilisé comme légume. Les pois sont également plantés pour le FOURRAGE parmi d'autres céréales cultivées, afin d'améliorer le contenu en protéines et de réduire le contenu en fibres du fourrage moissonné. Néanmoins, la majorité des pois sont cultivés pour leurs grains, qui sont récoltés lorsqu'ils sont soit immatures, ou matures et secs. Lorsqu'ils sont récoltés à un stade immature, les pois sont exclusivement utilisés dans la nourriture comme légume frais, ou ils sont mis en conserve, déshydratés ou congelés. Les grains matures et secs sont utilisés pour le fourrage ou comme nourriture, sous forme complète ou fendue. Les pois en grains sont traités pour extraire leurs composantes en farine, amidon, protéine et fibre, et ils sont aussi utilisés comme ingrédient dans la fabrication de différents aliments et produits industriels.

Les pois ont été introduits en Amérique du Nord par les premiers explorateurs européens à la fin du XVe siècle. Au Canada, les autochtones cultivaient des pois dans la région de Montréal dès 1535. Les pois verts et les pois secs (ces derniers sont communément appelés pois de grande culture au Canada) sont tous deux cultivés au Canada. Les pois verts sont surtout produits en Ontario et au Québec, alors que la majorité des pois secs sont produits dans l'Ouest canadien.

Les pois secs sont cultivés de façon limitée dans l'ouest du pays depuis le début du XXe siècle. L'augmentation rapide de la production de pois secs dans cette région a débuté dans le milieu des années 1980s. Cette augmentation était principalement motivée par l'intensification des exportations de pois secs sur le marché européen du pois fourrager, et par le fait que la culture des pois secs rapporte aux fermiers un relevé net plus élevé que celle du BLÉ roux de printemps. La plus grande importance accordée à la diversification et la rotation des cultures, ainsi que l'augmentation de la transformation à valeur ajoutée, tel le fractionnement (c'est-à-dire la séparation biochimique des composantes des grains de pois) de protéines ou d'amidon, ont également contribué à l'augmentation de la production. Depuis 1998, le Canada est le plus gros producteur et exportateur de pois secs au monde. La superficie moyenne de pois secs cultivée au Canada dépasse 1,2 million d'hectares. Le pois sec représente actuellement la quatrième ou cinquième culture en importance au Canada, après le blé, l'ORGE, le CANOLA ou l'AVOINE. La majorité des pois secs dans l'ouest du Canada est produite en Saskatchewan, suivie de l'Alberta, du Manitoba et la Colombie-Britannique.

Plusieurs types de pois secs sont actuellement cultivés au Canada, dont les pois jaune, vert, vert ridé (marrowfat) et perdrix. Les pois jaune et vert prédominent dans la production canadienne de pois secs, et ils sont cultivés pour les marchés alimentaires ou fourragers. Les deux autres variétés sont produites en beaucoup plus petites quantités. Le pois vert ridé a de large grains verts et aplatis, populaires dans la fabrication d'aliments à grignoter et aussi pour la reconstitution et la mise en conserve. Le pois perdrix a généralement de plus petites grains que les pois jaune, vert et vert ridé. Les grains de pois perdrix contiennent de plus grandes quantités de tanins et sont principalement utilisés comme aliment pour oiseaux. Les pois jaune, vert, vert ridé et perdrix sont tous des variétés printanières. Ils sont semés au printemps et récoltés à l'automne. Le pois des champs, qui présente une résistance à l'hiver similaire à l'orge d'hiver et peut être ensemencé soit à l'automne ou au printemps, pourrait être produit au Canada. Les grains du pois des champs traditionnel sont généralement de couleur grise et sont tachetés de mauve ou brun. Ils sont habituellement de plus petite taille que les grains des pois jaune, vert et vert ridé. Il n'y a présentement aucune production commerciale de pois des champs au Canada. Des études limitées menées dans l'ouest du Canada ont démontré son potentiel et son adaptation à certaines régions de l'Ouest canadien. Actuellement, deux cultivars de pois des champs sont répertoriés au Canada.

Plusieurs variations morphologiques existent chez les pois. Certains ont un feuillage normal. D'autre sont semi-aphylles, c'est-à-dire à moitié dénudés. Les premiers cultivars de pois séchés possédaient un feuillage normal. Ce type de cultivar est davantage sujet à la verse (c'est-à-dire à s'incliner vers le sol), et plus difficile à récolter à la machine. La majorité des cultivars modernes sont semi-aphylles, ce qui leur donne une bien meilleure résistance à la verse que les cultivars à feuillage normal. Certains cultivars de pois secs ont des fleurs blanches, alors que d'autres ont des fleurs rouges ou mauves. Ces caractéristiques morphologiques sont souvent utilisées pour différencier les différentes variétés de pois cultivés.


Lecture supplémentaire

  • Muehlbauer, F.J. and Abebe Tullu. Pisum sativum L. (1997); Ali-Khan, S.T. and A.E. Slinkard. "Field pea" in Harvest of Gold: The history of field crops breeding in Canada (1995); Casey, R. and D.R. Davies, Peas: Genetics, Molecular Biology and Biotechnology (1993); Bressani, R. and L.G. Elias. "Seed quality and nutritional goals in pea, lentil, faba bean and chickpea breeding" in World Crops: Cool Season Food Legumes (1988); Khvostova, V.V (editor-in-chief), Genetics and Breeding of Peas (1983); Makasheva, R. Kh, The pea (1983).