Pelletier, Louis-Philippe

Louis-Philippe (Paul) Pelletier. Pianiste, professeur (Montréal, 7 août 1945). Premier prix piano (CMM) 1968.

Pelletier, Louis-Philippe

Louis-Philippe (Paul) Pelletier. Pianiste, professeur (Montréal, 7 août 1945). Premier prix piano (CMM) 1968. Il étudia au CMM (1961-68) avec Lubka Kolessa (piano), Gilles Tremblay (analyse), Otto et Walter Joachim (musique de chambre) et Irving Heller (déchiffrage), puis y devint professeur et répétiteur (1970-73). Il se rendit ensuite à Paris où il poursuivit sa formation (1973-76) avec Claude Helffer (piano) ainsi que Maurice Martenot et Christine Saïto (relaxation). Chargé de cours (1976-80) de piano et d'analyse à l'Université de Montréal, il travailla pendant l'été 1977 à Aix-en-Provence sous la direction d'Aloys Kontarsky et Harald Boje (piano) et de Stockhausen (étude des Klavierstücke). À son retour, il fut nommé prof. de piano au cégep Vanier à Saint-Laurent, Montréal (1977-79), puis à l'Université McGill (1978 -).

Depuis ses premiers concerts comme gagnant des auditions des Matinées symphoniques de l'OSM (1962, 1964, 1966), Pelletier s'est produit en récital à Québec (1969, 1970), au Centre culturel canadien à Paris (1975, 1976), en tournée en Tunisie (1976) et, pour les JMC, au Québec et en Ontario (1977-78) et dans tout le Canada (1978-79). Il joua également à la Maison du Canada à Londres (1980), pour le Washington Music Ensemble (1986), au festival de Montepulciano, Italie (1987), et à l'Academy of Arts d'Honolulu (1988). Fervent adepte de la musique contemporaine, il participe régulièrement aux concerts de la SMCQ (soliste au pavillon canadien pendant l'Expo 67; création nord-amér. d' Archipel III d'André Boucourechliev, Montréal 1972; IXe Festival international d'art contemporain à Royan, 1972; création nord-amér. de Société II de Luc Ferrari, Montréal 1975; etc.). En 1976, à la SMCQ, son exécution de mémoire de l'oeuvre pianistique entier de Schoenberg, Berg et Webern fut saluée par le critique Claude Gingras comme une « réussite totale » (La Presse, 12 novembre 1976). En 1979, il remporta le grand prix au quatrième concours international de piano du Festival Arnold Schoenberg à Rotterdam, Pays-Bas.

Parmi les oeuvres canadiennes dont il a assuré la création, citons Métamorphose de Michel Vinet, Sonate de Raynald Arseneault, Contribution à l'étude de phénomènes musicaux de Michel Gonneville - oeuvre qu'il commenda grâce à une subvention du CAC -, Shiraz de Claude Vivier et Trad-sens-concertio de Michel-Georges Brégent avec l'OSM. Avec ce dernier (1986), il donna aussi la création de Musique concertante pour l'embarquement de Cythère du compositeur belge Claude Ledoux. Outre l'OSM, Pelletier a joué entre autres avec les orchestres symphoniques de Québec, Nepean (Ont.), Vancouver, Kitchener-Waterloo, Utrecht (Pays-Bas), ainsi qu'avec l'Orchestre métropolitain. Pelletier s'est également fait entendre à la radio et à la télévision de la SRC ainsi que sur les ondes de la BBC à Londres. Il fut proclamé « artiste de l'année » (mention spéciale) par le Conseil canadien de la musique en 1980. À la suite d'un récital à la salle Pollack, Eric McLean affirmait : « ... au plan de la technique, de l'émotion et de l'intelligence, il est un des artistes les plus complets que le Canada ait produit » (Montréal, The Gazette, 17 février 1987).

Discographie

Mozart, Webern, Garant : 1977; RCI 465, (Garant) 4-ACM 2.

Music for Three Pianos in Sixths of Tones : Wyschnegradsky, Mather Poème du délire, Behrens Aspects ; Couture et Helmer p, Mather dir, 1984; McGill University Records 83017.

Papineau-Couture Idée, Dialogues : Lupien vn; 1987; Centredisques CMC-3088.

- Nuit : (1988); RCI 647.

Schoenberg : intégrale des oeuvres pour piano; 1983; SNE 509.

Schumann Fantaisie op. 17, Berg Sonate op. 1 : 1986; McGill University Records 85023.

Vivier Pianoforte : (1987); RCI 625 et 4-ACM 36 (CD).

- Shiraz : 1984; Centredisques CMC-1384, RCI 584 et 4-ACM 36 (CD).

Winiarz Le Parcours du jour : Couture et Helmer p, Mather dir; (1986); J&W JW-861 (cass).

Zipangu : Vivier Paramirabo et autres; Ens Claude Vivier; 1988; Dob-Yppan DO-99, (sélections) 4-ACM 36 (CD).

Voir aussi DISCOGRAPHIES de Garant, B. Laplante et SMCQ.


Lecture supplémentaire

  • Tannenbaum, Peter. 'Louis-Philippe Pelletier: a very modern pianist,' Music, vol 10, Sep-Oct 1987