Pond, Peter

Peter Pond, commerçant de fourrures (Milford, Conn., 18 janv. 1739 ou 1740 --id., 1807).

Pond, Peter

Peter Pond, commerçant de fourrures (Milford, Conn., 18 janv. 1739 ou 1740 --id., 1807). Doté de la vivacité d'esprit proverbiale des yankees, Pond quitte la région sud-ouest des Grands Lacs en 1775, où il faisait le commerce des fourrures depuis près d'une décennie, pour se consacrer à la région de l'actuel Ouest canadien qui se révèle alors un territoire beaucoup plus riche. En 1778, des associés dans la traite le désignent pour transporter des marchandises depuis la rivière Saskatchewan Sud jusque dans le pays Athabasca, dont ils avaient entendu parler par les Amérindiens. Il accomplit ce pénible voyage, passe l'hiver sur la rivière Athabasca et y effectue une excellente traite. En 1779, il reçoit une part de la compagnie qui rassemble les intérêts commerciaux de Benjamin FROBISHER et de Simon MCTAVISH dans la traite des fourrures. Il retourne dans le pays Athabasca en 1783-1784, puis à nouveau de 1785 à 1788 comme associé de la Compagnie du Nord-Ouest.

Adjoint de Pond durant l'hiver de 1787-1788, Alexander MACKENZIE est grandement influencé par la conception de la géographie de la région de Pond. Impliqué dans l'assassinat de deux concurrents, Pond abandonne la TRAITE DES FOURRURES en laissant un mauvais souvenir. Il retourne aux États-Unis, probablement dans sa ville natale. La carte du Nord-Ouest dessinée par Pond en 1784-1785 d'après ses propres explorations et les renseignements obtenus des Amérindiens, est la première carte de l'actuel bassin du Mackenzie. Par la suite, il révise à quelques reprises cette carte et écrit un récit de ses premières aventures, oeuvre qui respire l'énergie et l'immense confiance qui l'ont dirigé.