Peuplier

Les fleurs sont pollinisées par le vent et apparaissent avant les feuilles. Les graines parviennent à maturité au fur et à mesure que les feuilles s'ouvrent. Le bout des graines est coiffé d'un duvet soyeux (coton) qui permet la dissémination par le vent.

Peuplier baumier
Avec ses fleurs m\u00e2les (\u00e0 droite) et ses fruits (illustration de Claire Tremblay).

Peuplier

Le peuplier est un arbre à feuilles caduques et à bois dur du genre Populus de la famille du saule. Il ne vit pas très longtemps, et on le trouve partout dans la zone tempérée septentrionale. Le genre comprend les TREMBLES. En Amérique du Nord, il pousse de la LIMITE FORESTIÈRE jusque dans le nord du Mexique. Il en existe 40 espèces dans le monde, et cinq sont indigènes du Canada. Le tremble (P. tremuloides) et le peuplier baumier (P. balsamifera) croissent dans tout le Canada. Les peupliers hybrides et naturalisés, comme le peuplier blanc ou peuplier argenté (P. alba) et le peuplier noir (P. nigra) sont cultivés comme PLANTES ORNEMENTALES et comme brise-vent. Les feuilles sont simples, alternes, arrondies et dentées. L'écorce des jeunes arbres est lisse, vert jaunâtre, puis se fendille et passe du gris verdâtre au brun. Les fleurs mâles et femelles sont groupées en chatons pendants sur des arbres séparés.

Les fleurs sont pollinisées par le vent et apparaissent avant les feuilles. Les graines parviennent à maturité au fur et à mesure que les feuilles s'ouvrent. Le bout des graines est coiffé d'un duvet soyeux (coton) qui permet la dissémination par le vent. Le réseau racinaire étendu et peu profond facilite la régénération des pousses sur les terres déboisées ou brûlées. L'abondance des pousses permet à un seul spécimen de produire un boisé entier de clones possédant les mêmes caractéristiques (p. ex. une foliation rapide ou un maintien tardif des couleurs d'automne). La croissance rapide du peuplier en fait un arbre utile pour le reboisement. Dans des conditions idéales, à 10 ans, l'arbre est suffisamment gros pour donner du bois à pâte; à 15 ans, du bois de sciage et, à 20 ans, du bois d'oeuvre. Les hybrides stériles, qui ne produisent pas de « coton », sont reproduits par clonage pour servir de plantations ornementales. L'hybridation naturelle est courante et rend la classification difficile.


En savoir plus

Liens externes