Philippe Dubuc

Philippe Dubuc, créateur de mode (Montréal, Qc, 1966). Créateur de vêtements pour hommes, Philippe Dubuc fait ses études au Collège Marie-Victorin et travaille dans l'industrie de la mode depuis la fin des années 1980, à la fois comme dessinateur, concepteur de patrons et directeur de la production.

Philippe Dubuc

Philippe Dubuc, créateur de mode (Montréal, Qc, 1966). Créateur de vêtements pour hommes, Philippe Dubuc fait ses études au Collège Marie-Victorin et travaille dans l'industrie de la mode depuis la fin des années 1980, à la fois comme dessinateur, concepteur de patrons et directeur de la production. En 1993, il lance sa propre marque, nommée D.U.B.U.C. Mode de Vie (l'acronyme anglais de Design Us Beautiful Urban Clothes). Ce nom est parfaitement approprié, car Dubuc donne à ses costumes et vêtements sport pour hommes un style européen aux lignes pures et longues. Il participe à l'exposition Seventh on Sixth à New York (printemps-été 1997) et devient le premier designer canadien de vêtements pour homme à être invité à exposer à Paris (2005). En 1996, il remporte le prix de l'innovation du Canadian Wool Bureau.

Dubuc déclare faillite en février 2006, ferme tous ses magasins et met fin à ses relations avec 75 stockistes. L'investissement important qu'il fait pour promouvoir et exposer ses collections à l'étranger déstabilise les finances de l'entreprise, et sa marque en souffre sérieusement. Il récupère rapidement la propriété de sa maison-mère de la rue St-Denis à Montréal.

En 2007, Dubuc collabore avec le détaillant grand public de Québec La maison Simons pour lancer une ligne de vêtements pour hommes de 45 articles à prix abordable où se mêlent son sens du style remarquable et l'attrait grand public. Grâce à cette entente de dix ans conclue avec le grand magasin, Dubuc peut reconstruire le succès de sa ligne de produits et faire revivre sa marque. Trois années après le début de sa collaboration dans les vêtements pour homme, Dubuc crée une ligne de vêtements pour dames portant le nom Unes Femme pour Simons. La collection de 20 articles exprime le cœur de l'esthétique masculine de Dubuc, mais reçoit de vives critiques à cause de son manque de qualité et de portabilité dans le marché de la consommation de masse.

Dubuc ouvre la semaine de la mode automne-hiver 2010 à Montréal par un défilé privé qui a lieu sur un bateau dans le port. Pour l'occasion, le créateur collabore avec le photographe de renom Martin Rondeau, qui photographie la campagne des vêtements pour hommes, et le cinéaste Jason Last, qui produit une vidéo destinée à la diffusion en ligne pour la marque.

Le designer continue à vendre ses produits à son siège social de Montréal et dans un autre commerce situé à Québec.