Phillips, Stu

Stu (Stuart) Phillips. Chanteur country (baryton), présentateur (Saint-Eustache, près de Montréal, 19 janvier 1933).

Phillips, Stu

Stu (Stuart) Phillips. Chanteur country (baryton), présentateur (Saint-Eustache, près de Montréal, 19 janvier 1933). Connu comme « The Travelling Balladeer », Phillips chante dans son adolescence à des émissions radiophoniques pour amateurs à Montréal (CJAD et CFCF) et à Verdun (CKVL) et, à 16 ans, se rend dans l'Ouest où il se fait entendre à des rodéos et carnavals. Il compose de nombreuses romances inspirées de l'histoire canadienne, notamment « The Champlain and Saint Lawrence Line » et « Dollard des Ormeaux ». Certaines figurent sur son 33 tours Stu Phillips Sings Echoes of the Canadian Foothills (Rodeo 5-RLP-17) et dans un recueil de 13 chansons publié par BMI Canada en 1983. Il fait, à la même époque, d'autres enregistrements sur étiquettes Banff et Canadian Cavalcade, toutes deux appartenant à Rodeo.

Durant les années 1950, Phillips est annonceur-chanteur à des stations radiophoniques à Edmonton, Vernon (C.-B.) et Calgary. Sa carrière à la télévision débute au milieu des années 1950 à la station CHCT-TV, Calgary, et il se produit à l'émission de télévision de la SRC « The Outrider » (1960-1961). Tout en étant animateur à l'émission de télévision de la SRC à Winnipeg « Red River Jamboree » (1961-1965), Phillips chante aux États-Unis et enregistre chez Columbia. Il se fixe à Nashville en 1965 et devient membre du Grand Ole Opry en 1967. Ses enregistrements chez RCA de, notamment, « Bracero » (1966), « The Great El Tigre » (1966), « Vin Rosé » (1967) et « Juanita Jones » (1967) sont des succès. Il grave aussi les 33 tours Singin' Stu Phillips (RCA LCM-3619), Grassroots Country (RCA LSP-3717) et Our Last Rendezvous (RCA LSP-4012). Dans les années 1970, il continue d'apparaître à la radio et à la télévision aux États-Unis et, à l'occasion, au Canada.

De 1980 à aujourd'hui

En 1980, Phillips sort un 33 tours canadien, Born to Be a Man (CTL CTLS-5228/Pickwick PC-66003) et, dans les années 1990, il réalise d'autres enregistrements, dont Don't Give Up On Me (Broadland 1293) et A Journey Through The Provinces, une compilation d'anciennes chansons et de matériel déjà enregistré (BCD 15721 AH). En 1993, il est intronisé au panthéon de l'Association de la musique country canadienne et, en 2002, il devient membre du panthéon des North America Country Music Associations, International (NACMAI). Phillips continue à se produire dans la région de Nashville, où il exploite son propre vignoble.