Mailing, Phyllis

Phyllis (Margaret) Mailing. Mezzo-soprano, professeure (Brantford, Ont., 4 novembre 1929 - West Vancouver, B.C., 26 novembre 2004), A.R.C.T. chant et piano 1950, F.R.H.C.M. h.c. 1978. Elle étudia d'abord au Hamilton Cons.

Mailing, Phyllis

Phyllis (Margaret) Mailing. Mezzo-soprano, professeure (Brantford, Ont., 4 novembre 1929 - West Vancouver, B.C., 26 novembre 2004), A.R.C.T. chant et piano 1950, F.R.H.C.M. h.c. 1978. Elle étudia d'abord au Hamilton Cons. (RHCM) avec Bertha Carey Morrow (chant) et Reginald Godden (piano), puis s'inscrivit au RCMT (1952-57) où ses professeurs furent George Lambert, Weldon Kilburn et Aksel Schiøtz. En 1954, elle devint membre des Festival Singers lors de la formation de cet ensemble, et en 1955, elle fit ses débuts avec le Choeur Mendelssohn de Toronto (dans La Passion selon saint Jean de Bach sous la direction de sir Ernest MacMillan). Au cours des trois années suivantes, elle interpréta plusieurs rôles de soutien à la COC. Elle reprit ensuite ses études (1959-60) à Stuttgart, à Vienne avec Giselle Rathanser et à Londres avec Bruce Boyce. De retour au Canada, elle chanta à Toronto (1961-63) puis alla s'établir à Saint-Jean, T.-N., pour y enseigner en privé le chant et la méthode Orff (1963-65). Elle y dirigea les Madrigal Singers (1964-65) et donna de nombreux récitals à la radio de la SRC à Halifax. En 1965, elle chanta en récital au Town Hall de New York sous les auspices de la Concert Artists Guild dont elle avait remporté les auditions. Par la suite, elle s'est fait entendre dans toute l'Amérique du Nord, en France et, avec William Aide au piano, en Union soviétique (1971). Elle a été artiste résidente (1965-67, 1970-75) à l'Université Simon Fraser, où elle a dirigé trois chorales. Ayant obtenu un congé prolongé (1974-75), elle collabora avec Raymond Pannell aux productions du Co-Opera Theatre de Toronto. Elle commença à enseigner à la Community Music School of Greater Vancouver (Vancouver Academy of Music) en 1975; elle commença à y enseigner à plein temps au début des années 1980 et devint dir. du dépt de chant en 1983. Elle a été membre de jurys de concours et a siégé aux conseils d'administration de l' EMC, de la Vancouver New Music Society (dont elle fut membre fondatrice et prés. de 1972 à 1979) et du Centre de musique canadienne (1979-87). Sans négliger le répertoire habituel, Mailing s'est spécialisée dans la musique contemporaine, se produisant régulièrement à NOVA MUSIC, à la SMCQ, aux NMC et (1973-86) à la Vancouver New Music Society. Elle fut soliste dans des opéras à Stratford, Ont. (1972-74). À la fin des années 1970 et au début des années 1980, elle se produisit avec l'Orchestre symphonique de Vancouver, le Vancouver Opera, l'Orchestre (de chambre) de la SRC à Vancouver et au Festival international de Victoria. Elle a chanté en Hongrie (1979), à Paris (1980, pour Radio France), au Scotia Festival of Music (1981) ainsi qu'à Edmonton à l'occasion d'une rencontre de la National Assn of Teachers of Singing (1985). Elle a progressivement consacré plus de temps à donner des ateliers, des cours de maître et des conférences, par exemple, à l'atelier d'été de musique contemporaine de la National Assn of Teachers of Singing (Vancouver 1990).

Mailing a créé ou participé aux créations de nombreuses oeuvres de R. Murray Schafer (à qui elle a été mariée de 1960 à 1975), parmi lesquelles Three Contemporaries (1958), Kinderlieder (1963), Minnelieder (1965), Loving(Toi) (1966), Protest and Incarceration (1967), Requiems for the Party Girl (1967), Dream Passage (SRC 1969), Sappho (1970), Music for the Morning of the World (1971), Patria II (1972) et Okeanos (1972). Elle a aussi interprété Requiems for the Party Girl en 1972 lors de la série « Prospective Encounters » de l'Orchestre philharmonique de New York sous la direction de Bruno Maderna. En outre, elle a aussi chanté lors des premières d'oeuvres d'Anhalt (La Tourangelle, 1975; Thisness, commandée pour Mailing par la Vancouver New Music Society, 1986), Babiak (Three Songs of Time, 1956), Behrens (The Lay of Thrym, 1968), Coulthard (The Pines of Emily Carr, 1969; Two Songs for Midsummer, 1970), Goldberg (Daedalus, 1977), Healey (Seabird Island, 1977), Mather (Au château de Pompairain, 1977), Pannell (Exiles, 1973), Pauk (Underneath an Afternoon, 1977), Pentland (News, 1971; Sung Songs 4 and 5, 1972; Disasters of the Sun, 1977), Somers (The Fool, 1956), Truax (She, 1974; Trigon, 1975), Turner (The Brideship, 1967), et Wilson (Summoning of Everyman, 1974).

La voix de Mailing est riche et chaleureuse, démontrant aussi bien une capacité dramatique qu'une intensité lyrique et, de plus, la versatilité de son répertoire est considérable. En 1977, la médaille du canadien de la musique lui était décernée pour services exceptionnels à la musique canadienne.

Discographie

Anhalt Foci : Ens instr de Mtl, Anhalt c orch; 1973?; RCI 357 et 6-ACM 22.

Quatrains : Papineau-Couture, Archer, Schipizky, Pentland; Aide p; 1983; Centredisques CMC-1083, (Pentland) 6-ACM 25.

Ravel, Chausson, Hindemith : Quat à cdes Purcell; 1973; CBC SM-228.

Schafer Minnelieder : Quin à vent de Tor; RCI 218, RCA CCS-1012 et 5-ACM 3.

- Requiems for the Party Girl : Ens SMCQ, Garant c orch; 1970; RCI 299 et 5-ACM 3.

- Requiems for the Party Girl : Schafer c orch; 1975; Mel SMLP-4026.

Schafer Kinderlieder, de Falla, Seiber; Jordan guit, Bampton p; 1970; CBC SM-141.

Truax She, a Solo, Trigon : Cernauskas fl alto, Thompson p; 1977; Mel SMLP-4033.

Voir aussi La Tourangelle.