Duval, Pierre

Pierre Duval (né Ovide Coutu), ténor (né le 17 septembre 1932 à Montréal en Québec; mort le 31 mai 2004 à Laval en Québec). Il prit des leçons de Frank Rowe à Montréal, puis se rendit à Rome pour travailler avec Rachele Maragliano-Mori (1956-57) et, l'année suivante, à l'Accademia Santa Cecilia.

Duval, Pierre

Pierre Duval (né Ovide Coutu), ténor (né le 17 septembre 1932 à Montréal en Québec; mort le 31 mai 2004 à Laval en Québec). Il prit des leçons de Frank Rowe à Montréal, puis se rendit à Rome pour travailler avec Rachele Maragliano-Mori (1956-57) et, l'année suivante, à l'Accademia Santa Cecilia. Il poursuivit ses études au CMM avec Dina Maria Narici (1958-59). Boursier du CAC, il étudia à Rome (1960-63) avec Alberto Volonnino et fit ses débuts au Teatro dell' Opera dans Le Rossignol de Stravinsky en 1962. Avec le Théâtre lyrique du Québec, il joua Des Grieux de Manon (1967), Cavaradossi de Tosca (1968-69) et Nadir dans Les Pêcheurs de perles (1969-70), rôle qu'il avait interprété pour le Théâtre lyrique de Nouvelle-France (1964), ainsi qu'Alfredo de La Traviata (1965). À la suite d'un concert avec l'OSM, Jean Vallerand écrivit : « Pierre Duval est la définition même du chanteur d'opéra : il a un courage à toute épreuve, une technique parfaite et une bouleversante générosité de communication. Il a chanté hier soir de façon prodigieuse, coup sur coup, cinq des airs les plus exigeants du répertoire... » (La Presse, 13 juillet 1966). Il fut soliste du Requiem de Verdi avec l'OS de Cleveland dirigé par Georg Szell à Cleveland, puis à New York (1968). Il interpréta le Duc de Rigoletto avec la Vancouver Opera Assn (1967), Rodolfo de La Bohème (1968) et de nouveau le Duc (1969) avec la COC. À l'Opéra du Québec, il incarna une fois de plus le Duc (1972) ainsi que Cassio dans Otello (1973) et Almaviva dans Le Barbier de Séville (1976). Il s'est fait connaître dans le monde par son enregistrement du rôle d'Arturo d' I Puritani, aux côtés de Joan Sutherland, qu'il a repris notamment au Teatro Comunale de Bologne en mars 1973. Durant la saison 1972-73, il joua aussi dans Roméo et Juliette à la Nouvelle-Orléans, Lucia di Lammermoor à Syracuse et Rigoletto à Milwaukee. Il a chanté avec plusieurs grands orchestres aux États-Unis, dont ceux de Chicago, Hollywood Bowl, Los Angeles, Philadelphie et Pittsburgh. Il s'est produit aussi en Europe, au Chili et en Afrique du Sud. Pendant l'été 1973 au CNA, il joua Paris de La Belle Hélène qui fut reprise au même endroit en 1975, puis à Washington et à la télévision de la SRC en 1976. Il a participé à plusieurs émissions, dont « Festival » et « L'Heure du concert », entre autres dans Le Barbier de Séville qui a obtenu un Emmy Award (É.-U.) en 1965; il a aussi chanté dans d'autres productions de la SRC, notamment le rôle titre de Roméo et Juliette (1971), Macduff de Macbeth (1973) et Pinkerton de Madama Butterfly (1976). En 1978, il chanta Faust au Grand Théâtre de Québec, Charles VII dans Jeanne d'Arc de Tchaïkovsky avec la COC et Alfred de Die Fledermaus de Strauss avec la Manitoba Opera Assn. Donald Gislason du Winnipeg Free Press (24 novembre 1978) signala alors la « splendeur de sa voix » qu'il compara à celle du ténor italien Luciano Pavarotti.