Pincher Creek

Aujourd'hui, les facteurs économiques qui ont permis la fondation de Pincher Creek, l'ÉNERGIE ÉOLIENNE et le tourisme, sont des leviers importants de sa croissance. Les parcs éoliens constituent l'une des attractions touristiques de la ville.

Pincher Creek, ville de l'Alberta; pop. 3625 (recens. 2006), 3666 (recens. 2001); const. en 1906; située dans le sud-ouest de l'Alberta à l'est des ROCHEUSES. Pincher Creek est établi en 1878 le long du ruisseau Pincher en tant que poste de la POLICE À CHEVAL DU NORD-OUEST. Le nom du ruisseau vient d'une pince (d'un type utilisé pour rogner les sabots des chevaux) retrouvée sur sa berge. Durant les années 1880, plusieurs policiers y prennent leur retraite afin d'y exploiter des ranchs. Située au cœur de vastes concessions louées aux fins d'exploitation de ranchs, Pincher Creek sert de centre commercial pour les ranchs Walrond, Roodee et Alberta. En 1882, Charles Kettles, employé du ministère des Affaires indiennes et plus tard exploitant de ranch de la région, dessine les plans de ce site urbain. Le premier magasin y est construit en 1883 et la ville s'incorpore en 1906. La T. Lebel and Co., établie dans la ville, devient la plus importante entreprise commerciale du sud de l'Alberta. Le manoir de Timothee Lebel (1910), qui abrite le Pincher Creek Allied Arts Council, est un des bâtiments les plus remarquables de la ville. Au début des années 1900, l'exploitation de blé et, pendant les années 1940, la transformation du gaz ajoutent des secteurs importants à l'économie de la ville.

Aujourd'hui, les facteurs économiques qui ont permis la fondation de Pincher Creek, l'ÉNERGIE ÉOLIENNE et le tourisme, sont des leviers importants de sa croissance. Les parcs éoliens constituent l'une des attractions touristiques de la ville. Située non loin du PARC NATIONAL DES LACS-WATERTON, elle compte également des lieux culturels et historiques.