Musique portugaise au Canada

Portugal.

Même si les noms de quelques localités de Terre-Neuve témoignent de visites de Portugais dans des temps reculés, et en dépit du fait que les traditions hispano-portugaises aient survécu dans une synagogue de Montréal, la communauté portugaise au Canada ne commença à croître qu'en 1953, alors que des immigrants, en grande partie de l'île de Madère, furent invités par le gouvernement canadien à devenir des travailleurs agricoles en Ontario. L'immigration se poursuivit en provenance des Açores et du continent. Selon le recensement de 1986, plus de 200 000 descendants de Portugais vivaient au Canada, dont 140 000 en Ontario. Des communautés portugaises s'établirent également au Manitoba et au Québec, la majorité à Montréal.

Les Portugais ont tenté de conserver leurs traditions culturelles et la première génération ne s'assimila pas aisément au Canada. Leurs traditions musicales comprennent des danses folkloriques régionales, souvent accompagnées d'un ensemble comprenant piccolo, castagnettes, grosse caisse, triangle, accordéon et cruche d'argile (bica); des fanfares; des chansons urbaines connues sous le nom de fado, habituellement accompagnées de la mandoline et de la guitare portugaise à 12 cordes. Au Canada, les ensembles de cuivres ont souvent été affiliés aux églises catholiques portugaises locales, car leurs répétitions et danses hebdomadaires se tenaient dans les salles paroissiales. Les communautés plus importantes ont fondé des clubs qui offrent des cours de langue, des danses de folklore et des soirées récréatives avec des artistes locaux et portugais. Les communautés de Toronto et de Montréal ont aidé plusieurs clubs et groupes de danse folklorique, et commandité des émissions de télévision et des émissions de radio quotidiennes en portugais.

Parmi les musiciens portugais qui se sont installés au Canada figurent Armando Santiago, dir. du CMQ (1978-85), et Germano Rocha, chanteur et guitariste qui se fixa à Montréal. Michael Miller naquit au Portugal. Des musiciens portugais qui se sont produits au Canada sont le guitariste Jose Duarte Costa, qui effectua des tournées pour les JMC (1966-67); la populaire Amalia Rodriguez, chanteuse de fado qui s'est produite dans plusieurs villes canadiennes; les chanteurs Rui Mascarenas, Antonio Rios, Faly Molina, Amita Guerreira et Lino Teixeira; l'accordéoniste Joao Benevides. La fondation Gulbenkian de Lisbonne a contribué au coût de la recherche de Kenneth Gilbert en vue de son édition complète des sonates de Scarlatti.


Lecture supplémentaire

  • Anderson, Grace M., and Higgs, David. A Future to Inherit: The Portuguese Communities in Canada (Toronto 1976)