Première Nation de Sagkeeng (Fort Alexander)

Le peuple autochtone de Sagkeeng réside depuis des siècles dans la Fort Alexander 3 Indian Reserve ou à proximité de celle-ci, le long de la rivière Winnipeg et de la baie Traverse. Les ancêtres de la Première Nation de Sagkeeng signent le Traité no 1 en 1871. La réserve est située sur les deux rives, nord et sud, à l’embouchure de la rivière Winnipeg. Dérivé du terme ojibwé Zaagiing, le nom « Sagkeeng » signifie « embouchure de la rivière ».

En février 2022, la population inscrite est de 8 295 personnes, dont la majorité vit hors réserve (4 604). Arpentée en 1874, la Première Nation de Sagkeeng s’étend sur 21 674 acres et est l’une des plus grandes bandes du Canada.

Le peuple autochtone de Sagkeeng réside depuis des siècles dans la Fort Alexander 3 Indian Reserve ou à proximité de celle-ci, le long de la rivière Winnipeg et de la baie Traverse. Les ancêtres de la Première Nation de Sagkeeng signent le Traité no 1 en 1871. La réserve est située sur les deux rives, nord et sud, à l’embouchure de la rivière Winnipeg. Dérivé du terme ojibwé Zaagiing, le nom « Sagkeeng » signifie « embouchure de la rivière ». En février 2022, la population inscrite est de 8 295 personnes, dont la majorité vit hors réserve (4 604). Arpentée en 1874, la Première Nation de Sagkeeng s’étend sur 21 674 acres et est l’une des plus grandes bandes du Canada.