Prescott, Robert



Prescott, Robert
Prescott est connu pour son ent\u00eatement et son irascibilité, il ne demeure que trois ans au Canada sur les dix ans que dure son mandat. D'apr\u00e8s un portrait de William Berczy (avec la permission de la Metropolitan Toronto Reference Library/T31638).

Prescott, Robert

Robert Prescott, militaire et administrateur colonial (Lancashire, Angl., vers 1726 -- Rose Green, West Sussex, Angl., 21 déc. 1815). Il entre dans l'Armée britannique en 1745 et sert à Louisbourg en 1758 pendant la GUERRE DE SEPT ANS. Il est nommé aide-de-camp du général Jeffery AMHERST en 1759 et prend part à l'avance sur Montréal l'année suivante. Par la suite, il sert dans les Antilles durant la GUERRE DE L'INDÉPENDANCE AMÉRICAINE. Gouverneur de la Martinique pour une courte période (1794-1795), Prescott est nommé en 1796 gouverneur en chef des deux Canada, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse et commandant des forces de l'Amérique du Nord britannique, fonction qu'il exerce à partir d'avril 1797. Bien qu'il soit gouverneur en chef jusqu'en 1807, il ne passe que trois ans au Canada. Il est connu pour son entêtement et son irascibilité, mais n'est pas dénué de compétence. Toutefois, son attitude décidée et son bon jugement ne suffisent pas à l'aider à résoudre les difficultés auxquelles il fait face au BAS-CANADA, surtout celles touchant la question des terres. Il est rappelé en 1799.