Théâtre Princess of Wales

Considéré comme un lieu d’intérêt à Toronto, le théâtre Princess of Wales est situé au 300, rue King Ouest, dans le quartier des spectacles de Toronto.

Considéré comme un lieu d’intérêt à Toronto, le théâtre Princess of Wales est situé au 300, rue King Ouest, dans le quartier des spectacles de Toronto. Le Toronto Star l’a décrit comme « une boîte à bijoux scintillante, un éclat entrevu au cœur d’un véritable spectacle de conception ». Il s’agit de l’un des nombreux théâtres appartenant à l’entreprise Mirvish Productions, qui possède aussi les théâtres Royal Alexandra, Ed Mirvish et Panasonic.

Historique

Construit par Ed Mirvish et son fils David, qui en sont également propriétaires, le théâtre Princess of Wales ouvre ses portes en 1993, bien que sa construction date de 1991. Premier théâtre de propriété et de financement privés construit au Canada depuis 1907, il compte 2 000 places assises. Ce théâtre remarquable possède des installations techniques dernier cri, ainsi que l’une des scènes les plus larges et les plus profondes d’Amérique du Nord.

Architecture

L’architecture du théâtre est confiée à Peter J. Smith, qui a également conçu la galerie Power Plant (Toronto, Harbourfront), le centre des arts Dofasco (Hamilton) et le centre de production du Shaw Festival (Niagara-on-the-Lake). L’entreprise Yabu-Pushelberg est responsable de l’éclairage et de l’intérieur. Frank Stella, dont les œuvres font partie de la collection permanente du Musée des beaux-arts du Canada, peint plus de 10 000 pi2 de murales.

L’intérieur du théâtre en forme de fer à cheval permet une acoustique hors pair et possède trois niveaux munis de sièges. Les panneaux de bois qui couvrent les murs sont faits d’acajou, totalisant plus de 20 000 pi2. . Parmi les autres caractéristiques du théâtre, notons les lampes de verre soufflé, les dispositifs d’éclairage faits à la main et les magnifiques salles de bain. Ce théâtre accessible offre des sièges adaptés, des ascenseurs dans le hall et des casques d’écoute pour les malentendants. On trouve un comptoir de boissons à chaque étage, et de petits kiosques proposent des breuvages et des collations dans le hall. Les locaux du théâtre peuvent être loués pour la tenue d’événements privés.

Spectacles d’importance

Les comédies musicales et autres spectacles somptueux sont la spécialité du théâtre. Le spectacle d’inauguration, Miss Saigon, a lieu le 26 mai 1993. La liste de ses productions compte Evita, Notre-Dame de Paris (mettant en vedette la troupe montréalaise originale), Les Misérables, Cabaret, Le Fantôme de l’Opéra, ainsi que la première canadienne de Hairspray.

Parmi les autres spectacles présentés au théâtre Princess of Wales, on dénote Beauty and the Beast (1995-1997), Lord of the Rings (2006), The Sound of Music (2008-2009), The Lion King (2000-2004 et 2011), Mary Poppins (2011-2012) et War Horse (2012). En outre, Stephen Sondheim y prend publiquement la parole en 2010.

Proposition de démolition

À l’automne 2012, David Mirvish et Frank Gehry annoncent publiquement leur collaboration pour un grand projet culturel au sein du quartier des spectacles de Toronto. Le projet comprend la création de trois immeubles d’habitations en copropriété, et d’espaces servant de musées et de magasins. La mise en œuvre de ce plan nécessiterait la démolition du théâtre Princess of Wales. Toutefois, en mai 2014, après avoir été sévèrement critiqués par des urbanistes, Frank Gehry et David Mirvish optent pour deux immeubles d’habitations en copropriété plutôt que trois afin de préserver le théâtre.