Pritchard, Jocelyn

Jocelyn (May) Pritchard (née Rogers). Pianiste, chef de choeur (Yarmouth, N.-É., 24 juillet 1928). L.Mus. (Dalhousie) 1947, A.Mus. (WBM) 1948, B.A. (Alberta) 1951.

Pritchard, Jocelyn

Jocelyn (May) Pritchard (née Rogers). Pianiste, chef de choeur (Yarmouth, N.-É., 24 juillet 1928). L.Mus. (Dalhousie) 1947, A.Mus. (WBM) 1948, B.A. (Alberta) 1951. Elle étudia le piano avec sa mère, Margaret Sinclair Rogers (1935-45), à la Maritime Academy (Maritime Conservatory) of Music avec Harry Dean (1945-47), ainsi qu'à Edmonton avec Vernon Barford et à l'Université de l'Alberta avec Richard S. Eaton (1948-51). Elle commença à enseigner à l'éducation permanente de l'université en 1951 et donna des leçons particulières de piano et de matières théoriques dans plusieurs centres. Avec la pianiste Patricia Elliott, elle forma un duo qui se produisit dans l'ouest du Canada (1960-68). En 1961, elle fonda à Edmonton un ensemble de 15 voix, les Da Camera Singers. En 1963, elle se fixa à Vernon, C.-B., et devint une figure importante du développement de la musique dans la vallée de l'Okanagan. Elle fut o. m. c. à l'église unie Trinity et pianiste de l'Okanagan Symphony Trio; fondatrice (1969) et dir. de l'Okanagan Symphony Choir; dir. des Festival Players (un ensemble de chambre); examinatrice pour le WBM; et coordonnatrice, à Vernon, d'un festival de musique canadienne en 1971 et d'un festival de musique contemporaine en 1973. En 1974, elle reçut une bourse du CAC pour oeuvrer comme musicienne-animatrice dans la vallée de l'Okanagan. Elle se fixa à Vancouver en 1975 où elle a oeuvré comme prof. de piano, répétitrice vocale et instumentale, ainsi que juge de concours (piano et choeur) en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan. Elle fut la première à présenter des exécutions du Messie« avec participation de l'auditoire » à Vancouver, sous les auspices de la société interconfessionnelle Ecumenical Action. En 1983, elle devint ministre de la musique et des beaux-arts pour l'église unie Shaughnessy Heights, Vancouver, où une série de concert annuelle présente des musiciens amateurs exercés et semi-professionnels.

Trois des enfants de Pritchard ont poursuivi une carrière musicale : son fils Robert (M.Mus. composition, Toronto, 1982) enseigna la musique à l'Université Brock (1983-88) avant d'entreprendre des études de doctorat en composition à l'Université de la Colombie-Britannique; sa fille Barbara, pianiste spécialisée dans le répertoire contemporain, s'est fait entendre à l'émission de radio « Two New Hours » à la SRC et faisait carrière à Toronto en 1991; une autre fille, Edith, a chanté l'opéra à Covent Garden et à Glyndebourne.