Protection civile Canada

En encourageant et en appuyant la préparation des autorités civiles en cas d'urgence, Protection civile Canada (PCC) doit pouvoir planifier des mesures d'urgence en cas de désastres et communiquer l'information aux professionnels des autres ordres gouvernementaux.

Protection civile Canada

En encourageant et en appuyant la préparation des autorités civiles en cas d'urgence, Protection civile Canada (PCC) doit pouvoir planifier des mesures d'urgence en cas de désastres et communiquer l'information aux professionnels des autres ordres gouvernementaux. On y parvient actuellement en mettant en scène des catastrophes nationales fictives par l'intermédiaire d'un centre des opérations à Ottawa, au moyen d'ordinateurs, de communications par satellite et de câblodistribution. Ces opérations font appel à du personnel provenant des ordres municipaux, provinciaux et fédéral.

La PCC est en train d'élaborer plusieurs nouvelles technologies pour l'avenir. La plus innovatrice, NHEMATIS, une carte électronique des catastrophes naturelles et un système d'information sur les instruments d'évaluation, est un programme informatique national pour la collecte et l'analyse des données sur les catastrophes naturelles. NHEMATIS sera combiné à des caractérisations de populations et d'infrastructures qui permettront d'analyser différents risques et vulnérabilités.

En contribuant à l'évaluation des risques, NHEMATIS comportera à long terme des capacités d'analyse et de modélisation complexes se rapportant à la situation canadienne, y compris des analyses par quartier, des analyses de réseau, des analyses topologiques et des analyses de visibilité. L'évaluation des risques devrait comporter plusieurs avantages importants, dont l'échange de connaissances parmi les experts de la santé et les organismes nationaux, provinciaux et municipaux, dont c'est l'intérêt direct d'appuyer la Protection civile dans différents lieux géographiques du Canada. NHEMATIS devrait également devenir un moyen d'intégrer la base de connaissances des professionnels de disciplines complémentaires.

La transmission rapide sur de grandes distances est l'enjeu d'un autre secteur de recherche. Des essais ont lieu pour voir si l'utilisation d'INTERNET permettrait l'accès en partie ou en entier, à l'échelle locale, à d'importantes bases de données géographiques. À un autre niveau, l'accès à d'importantes bases de données sur les opérations d'urgence et à des programmes informatiques connexes au moyen de liaisons radio à très haute fréquence et de liaisons par satellite directement dans les sites éloignés est très prometteur.

Communication des renseignements sur les catastrophes naturelles

Reconnaissant la valeur des renseignements nationaux officiels sur l'état des catastrophes naturelles et les mesures de préparation à prendre en cas de catastrophe naturelle, la PCC et d'autres partenaires du gouvernement fédéral et du secteur privé se sont engagés dans un projet d'élaboration d'une carte-affiche du Canada sur les catastrophes naturelles. Le public et les planificateurs peuvent se procurer la carte-affiche générale depuis 1996, sous forme imprimée ou sous forme électronique, en passant par Internet, sur le site d'EPIX (Emergency Preparedness Information Exchange), à l'adresse « http://hoshi.cic.sfu.ca/~epc/ ». La carte est le fruit du travail d'une équipe multidisciplinaire de scientifiques et de professionnels qui ont fourni à un organisme central, l'ATLAS NATIONAL DU CANADA, des renseignements dans leurs champs de compétence respectifs, à l'aide de cartes et de rapports conventionnels et par des moyens électroniques et des systèmes d'information géographique. La carte-affiche devrait accroître la sensibilisation des gouvernements et du grand public, servir d'outil aux écoles et aux établissements d'enseignement, aider le travail des planificateurs de mesures d'urgence et des compagnies d'assurances ainsi que soutenir la participation du Canada à l'Organisation des Nations Unies et à la Décennie internationale de la prévention des catastrophes naturelles.


Liens externes