Quatuor à cordes Purcell/Purcell String Quartet

Quatuor à cordes Purcell/Purcell String Quartet. Importante formation canadienne fondée en 1968 par quatre chefs de pupitre de l'Orchestre symphonique de Vancouver (Norman Nelson et Raymond Ovens, violons, Simon Streatfeild, alto, et Ian Hampton, violoncelle). Le quatuor cessa ses activités en 1991.

Quatuor à cordes Purcell/Purcell String Quartet

Quatuor à cordes Purcell/Purcell String Quartet. Importante formation canadienne fondée en 1968 par quatre chefs de pupitre de l'Orchestre symphonique de Vancouver (Norman Nelson et Raymond Ovens, violons, Simon Streatfeild, alto, et Ian Hampton, violoncelle). Le quatuor cessa ses activités en 1991.

Durant l'été 1979, Nelson fut remplacé par Sydney Humphreys, auquel Marc Destrubé succéda en 1987. Frederick Nelson, qui avait remplacé Ovens en 1970, céda son archet à Robert Growcott en 1976. Joseph Peleg remplaça Growcott en 1977 et Bryan King prit le relais en 1979. L'altiste Philippe Etter succéda à Streatfeild en 1969 et la violoncelliste Heather Hay prit la place de Hampton en 1989.

Norman Nelson, Streatfeild, Hampton et Humphreys font l'objet d'articles dans l' EMC. Voici les biographies résumées des autres éléments du quatuor.

Ovens (Bristol, 14 octobre 1932) avait appartenu à l'OS de Londres, à l'Orchestre de Boyd Neel, à l'OS de la BBC et au Royal Philharmonic Orchestra, et fut violon solo adj. de l'OS de Vancouver (1968-70).

Frederick Nelson (Beloit, Kan., 3 octobre 1946) se joignit à l'Orchestre symphonique de Québec et à l'OSM en 1968, et à l'OS de Vancouver en 1970. Ayant quitté le Quatuor Purcell, il devint violon solo (1976-78) de l'Orchestre symphonique de Regina et de l'Orchestre symphonique de Saskatoon.

Growcott (Shropshire, Angl.) avait été membre du Royal Liverpool Philharmonic, de l'Orchestre philharmonique de Londres et de l'OS de Bournemouth.

Peleg (Debrecen, Hongrie, 22 septembre 1946) fit partie du Royal Philharmonic Orchestra de 1966 à 1969. En 1991, il était membre des Chamber Players of Toronto et violon solo de l'OS d'Oshawa.

Bryan King (Norwich, Angl., 17 mars 1948) fut l'élève de Margaret Major et de Gwen Thompson, membre de l'Orchestre symphonique de Victoria (1973-75) et violon solo adj. de l'orchestre du Vancouver Opera.

Etter (Londres, 12 septembre 1935) fut alto solo de l'orchestre du Sadler's Wells (1962-65), du Royal Philharmonic Orchestra (1966-69) puis de l'OS de Vancouver (1969-73). En 1991 il était alto solo de l'Orchestre de la SRC à Vancouver.

Marc Destrubé (Victoria, C.-B., 19 octobre 1955; Artist Diploma, Toronto 1981) étudia au Victoria Cons. of Music, puis avec Sandor Végh à Salzbourg, Steven Staryk et David Zafer à Toronto, et Norbert Brainin à Londres. Il a travaillé avec plusieurs groupes de musique ancienne d'envergure, dont les ensembles Academy of Ancient Music et Orchestra of the 18th Century, qui l'ont invité en tant que violon solo. En 1991, il continuait de diriger l'Ensemble dell' Anima Eterna (Belgique).

Heather Hay (Glasgow, 5 mars 1958; B.Mus., Queen's, 1980, M.Mus., San Francisco Cons., 1984) grandit au Nouveau-Brunswick et étudia avec Robert Dodson à l'Université Queen's et Bonnie Hampton à San Francisco. Elle fut violoncelliste du Val Coeur String Quartet (résident de l'Université de l'Arizona) et violoncelliste solo de l'OS de Saskatoon. Elle a joué à Chamber Music West, au Cabrillo Music Festival (Californie) et sur les ondes de la SRC.

En mars 1969, le quatuor donna son premier concert public, pour la SRC, avec le pianiste Fou Ts'ong. Par la suite, il joua beaucoup pour la radio canadienne. Durant ses 10 premières années, il donna plusieurs séries de concerts à la Vancouver Art Gallery, effectua une tournée sur l'Île de Vancouver pour la SRC et se produisit un peu partout en Colombie-Britannique, dans l'est du Canada, à San Francisco, New York et Londres. Il fut le quatuor résident de l'Université Simon Fraser (1972-82) et de l'Université de Victoria (1989-90). Dans les années 1980, il continua de donner des concerts dans de nombreux endroits en Colombie-Britannique. Au cours de son existence, il contribua à l'établissement de camps musicaux à Naramata (la future Penticton Summer School of the Arts), Nelson, Vanderhoef et Victoria. Il fut au coeur de l'organisation du Hornby Island Festival (1980) et s'impliqua également dans la fondation et le lancement du Courtenay Youth Music Camp. Dans les années 1980 toujours, il joua dans d'autres villes canadiennes et ses tournées l'amenèrent en Union soviétique (1980), à Cuba, au Mexique et en Floride (1986), au Japon (1987), en France et en Grande-Bretagne (1989). En 1989, il enregistra l'intégrale des quatuors à cordes de R. Murray Schafer pour Radio France et les joua à nouveau, avec Beauty and the Beast et Theseus, lors du Seattle Spring Festival en 1990.

Le Quatuor à cordes Purcell créa de nombreuses oeuvres canadiennes, dont le Quatuor n 1 de Schafer et le Quatuor n 3 de Pentland (1970); Graphic II de Freedman (1972); les Quatuors nos 1 et 2 de Bruce Davis (1973); le Quatuor n 2 d'Anton Kuerti et le Quatuor n 2 de Prévost (1973); l' Octuor de Coulthard et Interplay de Pentland (1974); le Concerto a quattro de John Fodi, le Quatuor n 2 de Schafer, le Quatuor n 3 de Turner et Five Pieces d'Eugene Wilson (1976); et le Quatuor d'Elliot Weisgarber (1977) - les oeuvres de Coulthard, Freedman, Prévost, Schafer, Turner et Weisgarber furent d'ailleurs écrites à l'intention du Quatuor Purcell. L'ensemble créa également Tetzaktys de Mamangakis en Amérique du Nord (1977), Diacronia de Lavista (1973) et le Quatuor n 1 de Britten au Canada (1977), et le Quatuor n 6 d'Exton aux États-Unis (1976). Dans les années 1980, il commanda des oeuvres à Wallace Berry (Quatuor n 4, 1985), Buczynski (Quatuor n 2, 1981; Quatuor n 3, 1988; Quatuor n 4, 1990; Quintette avec piano, 1986), Ka Nin Chan (Quatuor n 2, 1981), Freedman (Quatuor n 2 « Blue »,1980), Anthony Genge (Music for String Quartet, 1981), Toshi Ichimanagi (1986), David MacIntyre (1991), Ian McDougall (Three Pieces for String Quartet, 1986), Pentland (Quatuor n 4, 1980; Quatuor n 5, 1987; Quintette avec piano, 1984) et Weisgarber (Quatuor n 6, 1980). Le groupe créa d'autres oeuvres, dont le Quatuor à cordes n 6 « Aus Tiefer Not » de John Fodi (1985), et était aussi connu pour ses interprétations de nombreuses oeuvres canadiennes, entre autres de Beckwith, Eckhardt-Gramatté, Pépin, Prévost et Somers, sans oublier, par exemple, tous les quatuors de Beethoven et de Bartók.

Le 10 août 1991, le dernier concert du Quatuor Purcell clôturait le Hornby Island Festival. En promouvant la vie musicale en Colombie-Britannique et en représentant cette province et le Canada tout entier à l'étranger, ce groupe joua un grand rôle. Ses nombreuses commandes, qui enrichirent considérablement le répertoire canadien pour quatuors à cordes, témoignent aussi de son engagement musical en Colombie-Britannique. Il est heureux que nous héritions de cette formation une abondante discographie.


Lecture supplémentaire

  • Quigley, Michael. 'Hinterland and metropolis are arenas for Purcell String Quartet,' MSc, 278, Jul-Aug 1974

    Wyman, Max. 'The Purcell: world on a shoestring,' Vancouver Sun, 4 Jul 1975

    Gothe, Jurgen. 'Presenting the Purcell String Quartet in the hallway, in the library, in the logging camp..'. PfAC, Winter 1979

    Mertens, Susan. 'Romance on and off the rocks,' Vancouver Sun, 20 Jul 1979

    'Turning a new leaf was gamble and luck,' Music, vol 3, Jul-Aug 1980

    - 'Behind the glitz and glamour, a quartet is going broke,' Vancouver Sun, 13 Dec 1986

    Graydon, Shari. 'Requiem for a quartet,' Vancouver, vol 24, Aug 1991