Quintette à vent de Toronto/Toronto Woodwind Quintet

Quintette à vent de Toronto/Toronto Woodwind Quintet (Toronto Winds, 1972-78). Fondé en 1956 par Gordon Day, flûte, Perry Bauman, hautbois, Ezra Schabas, clarinette, Eugene Rittich, cor, et Nicholas Kilburn, basson.

Quintette à vent de Toronto/Toronto Woodwind Quintet

Quintette à vent de Toronto/Toronto Woodwind Quintet (Toronto Winds, 1972-78). Fondé en 1956 par Gordon Day, flûte, Perry Bauman, hautbois, Ezra Schabas, clarinette, Eugene Rittich, cor, et Nicholas Kilburn, basson. Tous, à l'exception de Schabas, étaient chefs de pupitre de l'Orchestre symphonique de la SRC et/ou du TSO. Schabas fut remplacé par Stanley McCartney en 1960, Day par Nicholas Fiore en 1962, Kilburn par Christopher Weait en 1970, et Bauman par Melvin Berman en 1971. Durant les toutes premières années de son existence, le quintette se fit entendre uniquement à la radio de la SRC. En 1958, il commença cependant à jouer en public, surtout en Ontario. Il fut particulièrement actif au cours des années 1960, aux côtés des pianistes Jacques Abram, Mario Bernardi et Anton Kuerti, et avec les Festival Singers, Judy Loman, Phyllis Mailing et le Quintette de cuivres de Montréal. En 1965, il devint l'un des premiers groupes à participer aux Prelude Concerts parrainés par le TSO pour les enfants des écoles. En 1966, il joua à l'Université du Nouveau-Brunswick. Il prit part à plusieurs des Ten Centuries Concerts. En 1967, il fut le quintette à vent résident de l'ONJ. Il joua à Toronto au Congrès international des organistes et à Montréal, durant une semaine, au pavillon du gouvernement canadien à l'Expo 67, et participa à un festival à l'Université Memorial à Saint-Jean, T.-N. Le groupe exécuta des oeuvres canadiennes dans la plupart de ses concerts et créa la Suite in a Popular Style de Lucio Agostini (v. 1960), le Quintette de Harry Freedman (1962, écrit pour l'ensemble), le Quintette d'Eckhardt-Gramatté (1963) et le Quintette de Weinzweig (1965). En 1964, il participa, avec les Festival Singers, à la création et à l'enregistrement de The Tokaido de Freedman. Le groupe changea son nom en celui de Toronto Winds en 1972. Sous ce nouveau nom, il continua à se produire à Toronto ainsi qu'au Festival de Stratford en 1973 et 1975. En 1974, il donna des concerts en Grande-Bretagne. Il mit fin à ses activités en 1978.