Quintette à vent du Québec

Quintette à vent du Québec. Ensemble composé de Jean C. Morin, flûte; Bernard Jean, hautbois; Jean Laurendeau, clarinette; Jean-Louis Gagnon, cor; René Bernard, basson.

Quintette à vent du Québec

Quintette à vent du Québec. Ensemble composé de Jean C. Morin, flûte; Bernard Jean, hautbois; Jean Laurendeau, clarinette; Jean-Louis Gagnon, cor; René Bernard, basson. Formé à Montréal à l'automne 1971, il donna son premier concert à Trois-Rivières le 20 avril 1972, suivi d'un deuxième à Alma, retransmis en différé par la SRC dans le cadre de ses « Grands concerts » à la radio. Des subventions du CAC ont permis à l'ensemble de séjourner comme quintette résidant au Camp musical de Métabetchouan, Québec (1974), puis au Centre d'art d'Orford JMC (1975-77). Il a aussi effectué des tournées JMC (1974-76) au Québec, en Ontario et en Saskatchewan. En 1977, il s'est rendu en Tunisie et a fait ses débuts à Londres (9 novembre à l'église Saint John's, Smith Square) et à Paris (10 novembre à la salle Gaveau) dans le cadre de Musicanada, exécutant des oeuvres d'Hétu, Jones, Mather, Papineau-Couture et Saint-Marcoux. De cette dernière, l'ensemble présenta Genesis, oeuvre qu'il avait commandée et créée à Orford en août 1975. Dans le Sunday Times de Londres (10 novembre 1977), Félix Aphrahamian écrivit que l'oeuvre de Hétu avait été « superbement jouée ». Le quintette cessa ses activités en 1987 après avoir créé la Symphonie concertante op. 40 de Jacques Hétu avec l'Orchestre métropolitain sous la direction de Paul André Boivin. L'ensemble ne doit pas être confondu avec le Quintette à vent de Québec fondé par Armand Ferland et actif au milieu des années 1960.