Regula Qureshi

(Anna) Regula Qureshi (née Burckhardt). Ethnomusicologue, violoncelliste (Bâle, 13 juillet 1939, naturalisée canadienne en 1968). M.A. études germaniques et linguistiques (Pennsylvanie) 1962, M. Mus. musicologie (Alberta) 1973, Ph. D. anthropologie (ibid.) 1981.
(Anna) Regula Qureshi (née Burckhardt). Ethnomusicologue, violoncelliste (Bâle, 13 juillet 1939, naturalisée canadienne en 1968). M.A. études germaniques et linguistiques (Pennsylvanie) 1962, M. Mus. musicologie (Alberta) 1973, Ph. D. anthropologie (ibid.) 1981.


Regula Qureshi

(Anna) Regula Qureshi (née Burckhardt). Ethnomusicologue, violoncelliste (Bâle, 13 juillet 1939, naturalisée canadienne en 1968). M.A. études germaniques et linguistiques (Pennsylvanie) 1962, M. Mus. musicologie (Alberta) 1973, Ph. D. anthropologie (ibid.) 1981. Regula Qureshi étudie le violoncelle au Curtis Institute (1958-1960), puis l'histoire de la musique et l'ethnomusicologie à l'Université de l'Alberta après 1963. Elle étudie le sarangi avec Ustad Hamid Hussain (1968-1969) et Ustad Sabri Khan (1984-1985).

Carrière universitaire

Versée dans les langues et les littératures ourdou et hindi ainsi qu'en art musical de l'Inde et du Pakistan, Qureshi donne au Canada, aux États-Unis, au Pakistan, en Inde et en Europe occidentale de nombreux récitals-causeries sur le sarangi, la musique indienne et le chant musulman. Elle signe des articles dans The New Grove Dictionary et l'Encyclopédie de la musique du Canada. Elle est aussi coéditrice du Journal of Ethnomusicological Research, du British Forum of Ethnomusicology et de Bansuri, revue sur la musique indienne.

Pour le musée et les archives provinciaux de l'Alberta, elle recueille et enregistre des spécimens de la musique ethnique folklorique de cette province (1970-1972) et fonde l'Ethnic Folk Music Collection. Elle entre au département de musique de l'Université de l'Alberta en 1983 en tant que « McTaggart Fellow » et elle est nommée professeure en 1991. Par la suite, elle devient professeure auxiliaire dans les départements d'anthropologie (1991), d'études religieuses (1992) et d'études est-asiatiques (1993). Elle est également doyenne associée de la Faculté des études supérieures et de la recherche (1994-1996). Qureshi fonde le Centre d'ethnomusicologie de l'Université de l'Alberta en 1992 (renommé Centre canadien d'ethnomusicologie en 2002) et dirige le projet folkwaysAlive! depuis 2004. Elle est nommée professeure émérite de musique en 2005.

Affiliations professionnelles

De 1985 à 1994, Qureshi est officier de liaison pour le Canada au Conseil international de la musique traditionnelle et, de 1987 à 1989, elle est secrétaire de la Society for Ethnomusicology. En 1988, elle fonde l'Ethnomusicology Organization of Canada, qui s'affilie par la suite à la Canadian Society for Musical Traditions (renommée Société canadienne pour les traditions musicales en 1994). Elle dirige la Société canadienne pour les traditions musicales de 1990 à 1996 et est membre du conseil de la Society for Ethnomusicology (première vice-présidente de 1997 à 1999, deuxième vice-présidente de 2006 à 2008). Qureshi est aussi juré pour les prix Juno et, en 1988, elle aide à choisir le gagnant dans la catégorie du meilleur album.

Interprétation

Violoncelliste de l'Orchestre symphonique de Saskatoon (1962-1963) puis de l'Orchestre symphonique d'Edmonton (1963-1970), Qureshi joue également dans diverses formations de chambre de l'Université de l'Alberta (1963-1973). Elle donne plusieurs représentations de sarangi en solo et joue également du sarangi dans des ensembles de musique de chambre au Tan Sen Festival of Indian Music à Chicago (1986) et au World Music Concert annuel de l'Université de l'Alberta (1990).

Prix et honneurs

Qureshi reçoit le Jaap Kunst Prize de la Society for Ethnomusicology en 1968 pour l'article « Tarannum: The Chanting of Urdu Poetry ». En 1995, l'Université de l'Alberta lui remet le Killam Annual Professorship, et en 1996, elle reçoit le prix des beaux-arts de Citoyenneté et Immigration Canada. Qureshi est élue membre de la Société royale du Canada en 1996.

Écrits (Sélection)

« Tarannum: the chanting of Urdu poetry », Ethnomusicology, XIII, no 3 (septembre 1969).

« Ethnomusicological research among Canadian communities of Arab and East Indian origin », Ethnomusicology, XVI, no 3 (septembre 1972).

Regula B. QURESHI, Earle H. WAUGH et Baha ABU-LABAN, dir., The Muslim Community in North America (Edmonton, 1983).

Sufi Music of India and Pakistan: Sound, Context, and Meaning in Qawwali (Cambridge, 1986).

« Musical sound and contextual input: a performance model for music analysis », Ethnomusicology, XXXI, no 1 (1987).

« Focus on ethnic music », Ethnomusicology in Canada, R. Witmer dir., CanMus Documents no 5 (Toronto, 1990).

« Musical gesture and extra-musical meaning: Words and music in the Urdu "ghazal" », Journal of the American Musicological Society, XLIII, no 3 (automne 1990).

« Sufi music and the historicity of oral tradition », Ethnomusicology and Modern Music History: Festschrift for Bruno Nettl, S. Blum et P. Bohlman dir. (Urbana, Illinois, 1990).

« Whose music? Sources and contexts in Indic musicology », Comparative Musicology and Anthropology of Music: Essays on the History of Ethnomusicology, B. Nettl et P. Bohlman dir. (Chicago, 1991).

Regula B. QURESHI, Earle H. WAUGH et Sharon McIRVIN ABU-LABAN, dir., Muslim Families in North America (Edmonton, 1991).

« Muslim devotional: Popular religious music and Muslim identity under British, Indian and Pakistani hegemony », Asian Music, XXIV, no 1 (hiver 1993).

Regula B. QURESHI, Albert LA FRANCE et Brenda DALEN, dir., Canadian University Music Review (numéro consacré à Violet Archer), XVI, no 1 (1995).

« Music anthropologies and music histories: A preface and an agenda », Journal of the American Musicological Society, IIL, no 3 (automne 1995).

« His master's voice? Exploring Qawwali and "gramophone culture" in South Asia », Popular Music, XIIX, no 1 (janvier 1999).

« Confronting the social: Mode of production and the sublime for (Indian) art music », Ethnomusicology, XLIV, no 1 (hiver 2000).

« How does music mean? Embodied memories and the politics of affect in the Indian sarangi », American Ethnologist, XXVII, no 4 (novembre 2000).

Regula B. QURESHI, dir., Music and Marx: Ideas, Practice, Politics (New York, 2002).

« Female agency and patrilineal constraints: Situating courtesans in twentieth-century India », The Courtesan's Arts: Cross-Cultural Perspectives, Martha FELDMAN et Bonnie GORDON dir. (New York, 2006).

Master Musicians of India: Hereditary Sarangi Players Speak (New York, 2007).

« Situating Folkways Records in Canada », Folk Music, Traditional Music, Ethnomusicology: Canadian Perspectives Past and Present, Anna HOEFNAGELS et Gordon SMITH dir. (Newcastle, 2007).


//