Battle, Rex

Rex Battle. Pianiste, chef d'orchestre, compositeur (Londres, 4 janvier 1892 ou 1895, Toronto - 27 janvier 1967). Enfant prodige, il étudia d'abord avec Vlahol Budmani qui le présenta au palais de Buckingham. Plus tard, Battle travailla l'orgue avec E.H. Thorne.

Battle, Rex

Rex Battle. Pianiste, chef d'orchestre, compositeur (Londres, 4 janvier 1892 ou 1895, Toronto - 27 janvier 1967). Enfant prodige, il étudia d'abord avec Vlahol Budmani qui le présenta au palais de Buckingham. Plus tard, Battle travailla l'orgue avec E.H. Thorne. Après plusieurs tournées en Australie, il s'établit à New York où il assista Sigmund Romberg dans ses productions d'opérettes. Il reprit sa carrière de pianiste en enregistrant une série d'émissions (1921) à WWJ, Detroit, puis joua (1922-29) à l'hôtel Mont-Royal de Montréal. Chef de l'orchestre de concert de l'hôtel Royal York de Toronto (1929-38), dont les concerts furent transmis aux É.-U. par le réseau NBC durant plusieurs années, il dirigea aussi des orchestres, des choeurs et des solistes au réseau du CP (1930-31). En 1934, il forma un des premiers grands orchestres de jazz du Canada avec, parmi ses membres, Trump Davidson et Cliff McKay, qui se produisit pendant l'été 1935 à Bob-Lo Island, près de Detroit.

Battle passa trois années à New-York où il étudia le piano avec Moriz Rosenthal et Hedwig Kanner-Rosenthal et fut actif comme pianiste et chef d'orchestre. Soliste à quelques reprises pour les Concerts symphoniques Promenade de Toronto (1941), il revint s'établir dans cette ville, devenant dir. mus. et chef d'orchestre (1943-56) des « Singing Stars of Tomorrow » à la radio de la SRC. En 1962, il accompagna de jeunes artistes lyriques de son choix au Gaslight Restaurant de Toronto. Battle a composé une petite pièce orchestrale, « Simon Says Thumbs Up » (Thompson), ainsi que des morceaux pour piano, violon et voix. La liste des quelques 78t. qu'il enregistra pour Apex en tant que pianiste (des pièces de Chopin et de Liszt) et comme accompagnateur (pour Ernest-Gill Plamondon et Leon Kofman) est parue dans En remontant les années. Cet ouvrage cite également un 78t. Apex qui, bien qu'attribué à « Rex Battle and His Mount Royal Hotel Orchestra », a été contesté par Battle lui-même.


Lecture supplémentaire

  • Sinclair, Gordon. Column, Toronto Daily Star, 15 Jan 1955

    'Still king of the keys, Rex boosts young talent,' Toronto Telegram, 6 Apr 1964