Jacqueline Richard

Jacqueline Richard, pianiste, répétitrice, chef de chœur et d'orchestre (née le 8 mars 1928 à Montréal, au Québec; décédée le 2 août 2015 à Montréal, au Québec). B.Mus. (Montréal) 1953. Elle étudia le piano avec Marie-Thérèse Paquin qui l'initia à l'accompagnement de la musique lyrique. Elle obtint la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec en 1953.

Jacqueline Richard, pianiste, répétitrice, chef de chœur et d'orchestre (née le 8 mars 1928 à Montréal, au Québec; décédée le 2 août 2015 à Montréal, au Québec). B.Mus. (Montréal) 1953. Elle étudia le piano avec Marie-Thérèse Paquin qui l'initia à l'accompagnement de la musique lyrique. Elle obtint la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec en 1953. Sa première tournée JMC avec le violoniste Gilles Lefebvre fut suivie de plusieurs autres, notamment avec Louise Roy (1950-51), Don Garrard (1954-55), Fernande Chiocchio (1956-57) et Napoléon Bisson (1958-59). Elle fut répétitrice des classes de Rachele Maragliano-Mori et de Martial Singher au CMM (1950-65). Elle collabora aux productions lyriques des Festivals de Montréal et de lOpera Guild ainsi que de la SRC. En 1963, elle fonda la Boutique d'opéra qui présenta en deux ans, avec le concours de jeunes chanteurs, 75 représentations d'oeuvres lyriques telles que L'Oca del Cairo de Mozart et The Medium de Menotti. Boursière du CAC (1964), elle étudia la direction d'orchestre à Nice avec Hans Swarowsky. Répétitrice à la Royal Cons. Opera School (University of Toronto Opera Division) de 1965 à 1967, elle séjourna ensuite à Vienne. Engagée par le Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf, elle passa ensuite au Hamburgische Staatsoper dont le dir., Rolf Liebermann, retiendra ses services au moment de sa nomination à l'Opéra de Paris (1973). Au Festival de Bayreuth, elle dirigea les études musicales de Parsifal (1975) et de Die Meistersinger (1981). Elle fut répétitrice et chef d'orchestre au Courtenay (Youth) Music Centre (1976, 1980) et dirigea le Centre Opera Studio de l'Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo (1977). Elle dispensa de 1976 à 1978 le cours d'opéra à l'Université Wilfrid Laurier de Waterloo, Ont. Elle dirigea Il Barbiere di Siviglia avec la Vancouver Opera Assn (1978) et plusieurs concerts hors séries de l'OS de Kitchener-Waterloo (1978-79). Cette même saison, elle prépara Dialogues des Carmélites de Poulenc à l'Université de Western Ontario. Elle fut de nouveau engagée au Deutsche Oper am Rhein de 1979 à 1982, année où elle entra chez les Bénédictines de Solesmes, France. Un an plus tard toutefois, pour des raisons de santé, elle revint définitivement au pays. En 1984, elle participa à la création de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal. À partir de 1985, elle s'est consacrée aux répétitions particulières et à des travaux de traduction.


Lecture supplémentaire

  • MacNiven, Elina. 'Artists in profile: Jacqueline Richard,' OpCan, Feb 1966

    Villeneuve, Pâquerette. 'Jacqueline Richard,' Perspectives, 7, 16 Feb 1974

    Baillargeon, Béatrice. "Entrevue avec Jacqueline Richard," Chanter, automne 2000