Richard, Michèle (Michelle)

Michèle (Michelle) Richard. Chanteuse, animatrice, comédienne (Sherbrooke, Québec, 17 avril 1946). Elle débuta à 10 ans dans l'émission de son père, Ti-Blanc, à CHLT-TV et enregistra deux ans plus tard le 45t. « Main dans la main ».

Richard, Michèle (Michelle)

Michèle (Michelle) Richard. Chanteuse, animatrice, comédienne (Sherbrooke, Québec, 17 avril 1946). Elle débuta à 10 ans dans l'émission de son père, Ti-Blanc, à CHLT-TV et enregistra deux ans plus tard le 45t. « Main dans la main ». En 1963, le trophée Meritas comme découverte de l'année au Gala des artistes (organisé à Montréal par l'hebdomadaire Radiomonde et Télémonde) consacra le succès qu'elle venait de connaître avec « Quand le film est triste » et « J'entends siffler le train ». La même année, elle anima « Chansons intimes avec Michelle Richard » (CHLT-TV) et, à CFTM-TV, elle coanima « Chez Isidore » et apparut à l'émission « Dans le bon temps ». Pendant les étés 1965 et 1966, elle fut coanimatrice à CFTM-TV de « Jeunesse d'aujourd'hui ». À cette époque, elle enregistra « La Plus belle pour aller danser », « Ça va, je t'aime » et « Les Boîtes à gogo », autant de succès. Avec Danièle Dorice et le quatuor vocal Les Cailloux, elle effectua en 1967 une tournée d'un mois et demi auprès des troupes canadiennes à l'étranger. Toujours en 1967, elle remporta le trophée MIDEM à Cannes, fut nommée Miss Radio-TV 1967 au Gala des artistes et prit part à la tournée Musicorama de CJMS à travers le Québec et le Nouveau-Brunswick. Elle participa de nouveau à la même tournée en 1970. Après le lancement du 45t. « Mon coeur d'enfant » (1970), elle coanima avec Michel Louvain« Zoom en liberté » pour la télévision de la SRC, triomphant ensuite en spectacle au Kiosque international de Terre des hommes. L'année suivante, elle enregistra « Les Hommes, non, non, non » et, en 1974, elle fut la vedette de la tournée Musicorama western (42 villes du Québec, de l'Ontario et du Nouveau-Brunswick en 42 jours). On l'entendit en 1976 à l'émission « Vedettes en direct » à la télévision de la SRC. Elle anima en 1977-78 « Le Réveil de Michèle » à la station radiophonique CKVL, et, en janvier 1978, elle fut meneuse de revue au Caf'Conc' de Montréal. Elle passa ensuite plusieurs mois par année à Miami où elle se produisait dans divers clubs de nuit. Elle chanta à la PDA en 1982 et 1985. En 1988, la SRC lui consacra une émission de télévision spéciale, « Femme ». Pour Télévision Quatre Saisons, elle anima les émissions « Garden Party » (1988-89) et « 3505 » (1990). Michèle Richard a enregistré quelque soixante 45t. et une vingtaine de micr. dont la plupart furent réalisés et distribués par Trans-Canada, notamment Le Disque d'or de Michèle Richard (1974, TC-49001). Comme comédienne, elle joua dans le téléroman « Mont-Joye » à la SRC (1974-75), dans le film L'Explosion tourné en Sicile (1974), dans la comédie musicale Madame mon père montée au théâtre des Variétés de Montréal (1975), et dans la télésérie « L'Ordinateur au coeur » à la SRC (1985). Elle a publié une biographie de son père en 1983.


Lecture supplémentaire

  • Matti, Jacques. Michèle Richard raconte Michèle Richard (Montreal 1969)

    Lévesque, Denis. 'Le monde du spectacle ne serait pas ce qu'il est sans Michèle Richard,' TV-Hebdo, 17 May 1975