Riche, Edward

Edward Riche, dramaturge, scénariste, rédacteur radio, romancier (Botwood, Terre-Neuve, 24 octobre 1961).
Edward Riche, dramaturge, scénariste, rédacteur radio, romancier (Botwood, Terre-Neuve, 24 octobre 1961).


Riche, Edward

Edward Riche, dramaturge, scénariste, rédacteur radio, romancier (Botwood, Terre-Neuve, 24 octobre 1961). Décrit surtout comme un écrivain satirique, Edward Riche est l'un des écrivains les plus prolifiques de Terre-Neuve; il travaille dans plusieurs médias et produit constamment des écrits à la fois comiques et critiques. Avec un humour désopilant, il cible des sujets comme l'industrie de la culture et du patrimoine de Terre-Neuve, les universitaires prétentieux et les politiciens corrompus, qu'il critique sévèrement. Sa compatriote MARY WALSH qualifie son style de « comédie caustique ».

Edward Riche écrit des scénarios pour la scène, le cinéma et la radio. Il reçoit de nombreux prix pour ses cinq années à titre de scénariste et d'artiste à la radio de la SRC pour le programme factice The Great Eastern diffusé sur les ondes de la fictive « Broadcasting Corporation of Newfoundland ». Sa pièce Possible Maps est produite par le TARRAGON THEATRE pendant la saison 1994-1995. Il écrit le scénario du film Secret Nation (1992) qui traite d'une possible conspiration lors de l'entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne. Il est également scénariste-conseil pour le téléfilm en deux partiesThe Boys of St. Vincent (1993; v.f. Les Garçons de Saint-Vincent), une adaptation relatant le scandale d'abus sexuels ayant eu lieu à Mount Cashel. Il collabore comme scénariste à onze épisodes de Made in Canada de RICK MERCER et aux six épisodes de Dooley Gardens (1999), une comédie portant sur les propriétaires d'un aréna désuet de St. John.

Edward Riche est surtout connu pour son roman Rare Birds (1997), l'histoire humoristique de Dave Purcel, un restaurateur gastronomique dont les affaires périclitent, car son établissement est boudé par les habitants de St. John qui sont plutôt du genre « fish and chips ». Afin de sauver son restaurant, Dave demande à son voisin excentrique Phonse Murphy de faire croire à la présence d'un canard très rare (d'une espèce probablement éteinte) dans les environs. Les affaires reprennent rondement, ce qui attire l'attention des gens de l'industrie touristique et fournit à Riche de nombreuses occasions de critiquer la culture de consommation dont font preuve beaucoup de Terre-Neuviens. À travers l'angoisse grandissante du personnage de Dave qui craint de se faire démasquer, Riche se moque des reconstitutions culturelles, si populaires à Terre-Neuve, du chaos, de la dépendance et du dégoût de soi qui s'installent chez les protagonistes. Le roman est adapté au grand écran en 2001, et Riche en signe le scénario.

Edward Riche remporte en 2004 le prix Thomas Head Raddall Atlantic Fiction Prize et le Winterset Award for Newfoundland Fiction pour son roman The Nine Planets. Œuvre résolument plus sombre que Rare Birds, le roman met en scène Marty Devereux, la directrice acerbe d'une école privée. Encore une fois, Edward Riche s'attaquent à plusieurs sujets : l'éducation élitiste, les puristes de la culture, les environnementalistes et les séparatistes terre-neuviens. Usant de son humour caustique, Edward Riche poursuit ici un questionnement sérieux sur ce qui se cache derrière l'identité terre-neuvienne.


//