Salutin, Rick

Rick Salutin, dramaturge et journaliste (Toronto, 30 août 1942). Après avoir étudié à l'U. Brandeis, à l'U. Columbia et à la New School for Social Research à New York, Salutin revient à Toronto en 1970 pour travailler comme syndicaliste.

Salutin, Rick

Rick Salutin, dramaturge et journaliste (Toronto, 30 août 1942). Après avoir étudié à l'U. Brandeis, à l'U. Columbia et à la New School for Social Research à New York, Salutin revient à Toronto en 1970 pour travailler comme syndicaliste. Il trouve une voie d'expression efficace dans son écriture, qui exprime des points de vue farouchement nationalistes et socialistes.

Après sa première pièce, Fanshen 1971), il commence à collaborer avec le Theatre Passe Muraille de Toronto dans des techniques de création collective, se désignant lui-même « l'écrivain sur, et non pas de » 1837 : The Farmers' Revolt (1973), une éclatante adaptation populaire de l'histoire du Canada, qui remporte le Prix Chalmers de la meilleure pièce de théâtre.

Salutin poursuit son analyse politique de l'histoire canadienne dans d'autres pièces collectives, comme I.W.A. (1976), avec la Mummers Troupe de Terre-Neuve, et dans sa propre pièce Les Canadiens (1977), qui traite du nationalisme et du hockey au Québec, et pour laquelle il obtient un deuxième prix Chalmers.

Salutin est aussi l'auteur de deux collections d'essais, Marginal Notes (1984) et Living In a Dark Age (1991), et de deux romans, A Man of Little Faith et The Age of Improv (1994), ce dernier étant un roman d'anticipation politique sur le Canada. En tant que dramaturge, journaliste (gagnant du National Newspaper Award pour sa chronique dans le Globe and Mail en 1993), rédacteur et scénariste pour des drames documentaires pour la télévision, Salutin reste un interprète important de l'évolution politique et sociale du Canada.