William Edwin Ricker

William Edwin Ricker, O.C., membre de la Société royale du Canada, biologiste des pêches et de la vie aquatique (né le 11 août 1908 à Waterdown, en Ontario; décédé le 8 septembre 2001 à Nanaimo, en Colombie‑Britannique). William Ricker était unanimement considéré comme le plus éminent scientifique spécialiste des pêches au Canada.

William Edwin Ricker, O.C., membre de la Société royale du Canada, biologiste des pêches et de la vie aquatique (né le 11 août 1908 à Waterdown, en Ontario; décédé le 8 septembre 2001 à Nanaimo, en Colombie‑Britannique). William Ricker était unanimement considéré comme le plus éminent scientifique spécialiste des pêches au Canada. Ses recherches à l’Office des recherches sur les pêcheries (ORP) et à la Station biologique du Pacifique à Nanaimo, en Colombie‑Britannique, lui ont valu une reconnaissance mondiale pour ses contributions originales à l’étude de la dynamique des populations de poissons et à de nombreux autres aspects de la recherche biologique essentiels à la gestion des pêches.

Né à Waterdown, William Ricker grandit à North Bay, en Ontario. Diplômé du North Bay Collegiate, il entreprend, en 1926, des études universitaires à l’Université de Toronto, où il obtient un baccalauréat en 1930 et une maîtrise en 1931. Après l’obtention de sa maîtrise, il commence à travailler à l’Office de biologie du Canada qui deviendra l’Office des recherches sur les pêcheries à Cultis Lake, une station satellite de la Station biologique du Pacifique à Nanaimo. En 1934, il rencontre Marion Cardwell, une infirmière en santé publique à Chilliwack. Ils se marient au printemps 1935 et déménagent à Toronto, où il termine son doctorat en 1936.

Le couple part ensuite pour un tour d’Europe avant de revenir en Colombie‑Britannique où William Ricker reprend son travail auprès de l’Office des recherches sur les pêcheries. En 1938, il intègre la Commission internationale du saumon du Pacifique nouvellement créée. L’année suivante, il est nommé professeur de zoologie à la Indiana University où il reste jusqu’en 1950. À son retour au Canada, il occupe les fonctions de rédacteur en chef des publications de l’ORP à la station biologique du Pacifique avant de devenir directeur scientifique de l’organisme. En 1973, il prend officiellement sa retraite tout en poursuivant ses recherches.

Au cours de sa carrière, William Ricker a rédigé plus de 300 publications. Il est surtout connu pour son ouvrage de 1975 Computation and Interpretation of Biological Statistics of Fish Populations et pour avoir élaboré de nouveaux concepts sur la relation entre la taille des stocks de poissons parentaux et le nombre de leurs descendants présentés dans son étude de 1954 Stock and Recruitment. Ces deux publications ont été largement utilisées pour la gestion des pêches nationales et internationales d’importance pour le Canada et ont toutes deux valu à leur auteur d’être récompensé par la Société nord‑américaine de la faune.

William Ricker s’est fait un nom comme limnologue pour ses théories sur la circulation des lacs. Il s’est également bâti une solide réputation d’entomologiste et est considéré comme faisant autorité mondialement pour ce qui a trait à l’ordre des Plécoptères dont les membres sont communément appelés perles. Russophone autodidacte, il a beaucoup œuvré pour sensibiliser le monde scientifique occidental à la science des pêches soviétique en effectuant de nombreuses traductions et en publiant, en 1973, un dictionnaire russe‑anglais à l’attention des étudiants dans le domaine des pêcheries et de la biologie aquatique.

Distinctions et récompenses

Membre, Société royale du Canada (1956)
Médaille d’or, Institut professionnel de la fonction publique du Canada (1966)
Premier lauréat du Prix d’excellence de l’American Fisheries Society (1969)
Médaille Flavelle, Société royale du Canada (1970)
Doctorat honorifique, Université du Manitoba (1970)
Doctorat honorifique, Université Dalhousie (1974)
Médaille F.E.J.‑Fry, Société canadienne de zoologie (1983)
Officier, Ordre du Canada (1986)
L’American Fisheries Society a créé le William E. Ricker Resource Conservation Award (1995)

Doctorat honorifique, Université de Guelph (1996)


Liens externes