Rika Maniates

Maria Rika Maniates. Musicologue (Toronto, 30 mars 1937 - Toronto, 20 oct 2011). A.R.C.T. 1958, B.A. (Toronto) 1960, M.A. (Columbia) 1962, Ph.D. (ibid.) 1965.

Rika Maniates

Maria Rika Maniates. Musicologue (Toronto, 30 mars 1937 - Toronto, 20 oct 2011). A.R.C.T. 1958, B.A. (Toronto) 1960, M.A. (Columbia) 1962, Ph.D. (ibid.) 1965. Elle étudie le piano avec Margaret Butler et Marian Grudeff au RCMT (1940-1958) et, subséquemment, la musicologie avec Harvey Olnick à l'Université de Toronto et avec Paul Henry Lang, Erich Hertmann, Albert Hofstadter, Edward Lippman et Walter Wiora à l'Université Columbia. Durant ses années d'études, elle reçoit divers prix et bourses dont une bourse universitaire du CAC (1962-1964) et la bourse Rockefeller en musicologie (1964-1965).

En 1965, elle se joint au corps professoral de l'Université de Toronto, où elle enseigne à la faculté de musique en même temps qu'à la faculté des arts et sciences et occupe notamment les postes de directrice du groupe de musique ancienne (1965-1967) et de directrice du département d'histoire et littérature de la musique (1973-1978). Fellow du Victoria College, Université de Toronto, en 1979, elle collabore à la direction de son programme de recherche sur la Renaissance et de son centre de recherche sur la Réforme et la Renaissance. À la faculté des études supérieures où elle est nommée en 1966, elle exerce la fonction de secrétaire des études de troisième cycle en musique (1968-1969 et 1972-1973) et occupe à la fois des postes au centre des études théâtrales et au centre des études médiévales. De 1990 à 1991, elle est désignée directrice associée des sciences humaines à l'Université de Toronto et de 1991 à 1992, elle est doyenne associée. Elle y est vice doyenne des études supérieures de 1991 à 1993 et en 1995; elle est présidente intérimaire du département d'études supérieures en musique en 1992.

Dans ses conférences données au Canada, aux États-Unis et à l'étranger ainsi que dans ses publications, Maniates aborde l'étude de la musique dans le contexte de l'histoire conceptuelle, philosophique et esthétique. Spécialiste en musique de la Renaissance et en matières théoriques, elle fait preuve d'un intérêt constant à l'endroit du maniérisme en musique; dans les années 1980, elle porte son attention sur les controverses soulevées parmi les principaux théoriciens de la musique du XVI<sup>e</sup> siècle. Le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada finance ses recherches, et on lui attribue la prestigieuse bourse Connaught Senior décernée en sciences humaines (1982-1983) et le prix d'excellence ASCAP-Deems Taylor (1985). Directrice associée de Current Musicology (1963-1964) et de Renaissance and Reformation (1970-1972), membre du conseil de rédaction de la RMUC (1982-1989 et 1992-1994), elle joue en outre un rôle actif au sein du conseil de l'American Musicological Society, de l'International Musicological Society, de la Renaissance Society of America et du Toronto Renaissance and Reformation Colloquium (présidente en 1969-1970). Par ailleurs, c'est à titre de déléguée de l'IMS qu'elle siége au conseil d'administration du Conseil international de la musique (1975). À titre de consultante, elle aide des organisations comme la SRC et l'Ontario Council for the Arts. Après sa retraite, elle publie, entre autres, la première édition anglaise du texte de Nicola Vicentino (1555), Ancient Music Adapted to Modern Practice.

Écrits

« The Sacred music of Nicolas Gombert », CMJ, VI (hiv. 1962).

- (Éditrice), série Waterloo Choral Art (Waterloo 1963) : 5 motets de Nicolas Gombert (Angelus Domini, Diversa diversa orant, Ave Maria, Quam pulchra es, Cantibus organicis).

« Combinative techniques in Franco-Flemish Polyphony : a study in mannerism from 1450-1530 », thèse de Ph.D. (Université Columbia 1965).

« Mannerist composition in Franco-Flemish polyphony », MQ, LII (janv. 1966).

« Sound, silence and time : towards a fundamental ontology of music », Current Musicology, IV (print. 1966).

« Quodlibet revisum », Acta Musicologica, XXXVIII (avril-déc. 1966).

« The D minor symphony of Robert Schumann », Festschrift Walter Wiora (Kassel 1967).

« Musical treatises in the Renaissance », Toronto Renaissance and Reformation Bulletin, III (juin 1967).

« Musical form : product and process », Current Musicology, VI (no 6, 1968).

« Sonate, que me veux-tu? » The enigma of French musical aesthetics in the 18th century ibid., IX (no 9, 1970).

« Combinative chansons in the Dijon chansonnier », J of the American Musicological Soc., XXIII (été 1970).

« Musical mannerism : effeteness or virility? », MQ, LVII (avril 1971).

« Combinative chansons in the Escorial chansonnier », Musica Disciplina, XXIX (1975).

« Vicentino's 'Incerta et occulta scientia' reexamined », J of the American Musicological Soc., XXVIII (été 1975).

« Maniera : the central issue in the 16th-century musical controversy », J ACEUM, VII (1977).

Mannerism in Italian Music and Culture, 1530-1630 (Chapel Hill, Car. N. 1979).

« Musical symbolism », The World of Music, XX (no 3, 1978).

Articles sur « Ensalada », « Fricassée », « Incatenatura », « Misticanza », « Quodlibet » et « Street Cries » dans The New Grove Dictionary.

« Musicology in Canada 1963-1979 », Acta Musicologica, LIII (janv.-juin 1981).

« Applications of the history of ideas », Musicology in the 1980s, D. Kern Holoman et Claude V. Palisca dir. (New York 1982).

« Music and rhetoric : facets of cultural history in the Renaissance and Baroque », Israel Studies in Musicology, III (1983).

« Applications of the history of ideas to music », MQ, LXIX (hiv. 1983).

« What's in a word? Interpreting Vincentino's text », Music and Civilization Essays in Honor of Paul Henry Lang, Edmond Strainchamps et Maria Rika Maniates dir., en collaboration avec Christopher Hatch (New York 1984).

« The Reception of new music today : a response », New Literary History, XVII (1986).

The Combinative Chanson : An Anthology, série Recent Researches in the Music of the Renaissance LXXVII, James Haar dir. (Madison, Wisc. 1989).

Vicentino, Nicola, « Ancient Music Adapted to Modern Practice », traduction par Maria Rika Maniates, Claude Palisca, éd. (New Haven 1996)

éd., Music Discourse from Classical to Early Modern Times: révision et traduction : articles présentés à la 26<sup>e</sup> Conférence sur les problèmes de révision (Toronto 1997).

« Marsyas Agonistes », Current Musicology, printemps 2000.

Bibliographie

« Retirements », Noteworthy, été 1995

Canadian Who's Who

New Grove Dictionary of Music


Lecture supplémentaire

  • "Retirements," Noteworthy, summer 1995

    Canadian Who's Who

    New Grove Dictionary of Music