Robbin, Catherine

La voix de Catherine Robbin possède un timbre remarquable dont la couleur, l'étendue et l'égalité de registre conviennent parfaitement à la musique baroque.


Robbin, Catherine

 Catherine Robbin. Mezzo-soprano (Toronto, 28 septembre 1950). B.A. (Toronto) 1977. Elle étudia avec Dorothy Allan Park au RCMT, avec Jacob Hamm et Phyllis Mailing à Vancouver et avec Audrey Langford à Londres; elle suivit aussi des classes de maître et des cours particuliers avec Ré Koster au Canada, aux États-Unis et en France ainsi qu'avec sir Peter Pears en Angleterre. Elle fit ses débuts professionnels en 1972 dans Le Messie, avec l'OS de Saint Catharines (Orchestre symphonique du Niagara). Elle a gagné le prix Caplet au Concours international de chant à Paris en 1978, une médaille d'argent au Concours international de Genève la même année et le Gold Award à l'édition 1979 de la Benson & Hedges International Competition for Concert Singers. En 1978, elle commença à se produire en trio avec la basse John Dodington, et la pianiste Jane Coop (remplacée plus tard par Valerie Tryon). En 1978 également, elle enregistra avec Jane Coop pour la SRC le cycle de mélodies New People de Michael Colgrass. En 1979, elle effectua pour les JMC la première de plusieurs tournées en France, se produisant au Festival de Bordeaux (dans la IXe Symphonie de Beethoven) et au Festival de Saint-Lizier-en-Ariège. Elle fit ses débuts new-yorkais en récital le 23 mars 1981. À la suite de son interprétation de Didon dans Dido and Aeneas de Purcell au Festival de Stratford, John Kraglund écrivit qu'elle avait « utilisé avec beaucoup de sensibilité la voix possédant sans contredit le registre le plus étendu que le Canada ait produite depuis des décennies » (Globe and Mail, Toronto, 7 juillet 1982). Catherine Robbin s'est produite en récital et a chanté de nombreux oratorios en plus d'avoir été l'invitée des plus grands orchestres et choeurs du Canada. Elle a aussi chanté avec l'OS de Boston, l'Orchestre philharmonique de Buffalo, les English Baroque Soloists, le National Symphony Orchestra et l'OS de Saint Louis, entre autres. On l'a entendue sur les ondes de la BBC, de la SRC et de Radio France et elle a chanté un peu partout en Amérique du Nord et en Europe. Bien qu'elle ait toujours montré une préférence pour l'oratorio et le concert, elle a interprété à l'opéra les rôles de Frédéric dans Mignon (1976, dans la série Opera in Concert dirigée par Stuart Hamilton), de Lucretia dans The Rape of Lucretia (1979, Aldeburgh, Angl.), de Mignon dans l'opéra du même nom (1984, Opera in Concert) et d'Olga dans Eugène Onéguine (1984, Opéra de Lyon). Elle a chanté aussi dans plusieurs opéras de Haendel, notamment les rôles de Cleone dans Alessandro (1985, Kennedy Center et Carnegie Hall), le rôle titre dans Julius Caesar (1987, Edmonton), de Medoro dans Orlando (1989, tournée américaine de l'Academy of Ancient Music), de Bradamante lors de la création canadienne d' Alcina (1990, Vancouver Opera) et le rôle titre dans la création nord-amér. de Floridante (1990, avec Tafelmusik).

La voix de Catherine Robbin possède un timbre remarquable dont la couleur, l'étendue et l'égalité de registre conviennent parfaitement à la musique baroque. Au début des années 1980, elle s'était acquis dans ce répertoire une réputation internationale qui l'amena à s'associer avec des spécialistes réputés tels Christopher Hogwood, Trevor Pinnock et, surtout, John Eliot Gardiner avec qui elle enregistra Le Messie en 1982. Toutefois, la richesse et la résonance de sa voix, qui rappelle celle de Janet Baker, lui permettent d'être tout aussi à l'aise dans les répertoires allemand et français.

Discographie

Beethoven Missa solemnis : Monteverdi Choir, English Baroque Soloists, Gardiner c orch; 1989; Archiv 429-779-2 (CD).

- IXe Symphonie : London Symphony Chorus, Academy of Ancient Music, Hogwood c orch; 1988; L'Oiseau Lyre 425-517-1 et 6-L'Oiseau Lyre 425-696-2 (CD).

Bissell, Ridout, Schubert et autres : McMahon p; 1985; Marquis ERA-113.

Haendel Belshazzar : English Concert and Choir, Pinnock c orch, Robbin (Cyrus); 1991; 3-Archiv 431-793-2-CD.

- Floridante (extraits) : Tafelmusik Baroque O, Curtis c orch; 1990; CBC SMCD-5110.

- Messiah : Monteverdi Choir, English Baroque Soloists, Gardiner c orch; 1982; 3-Philips 6769-107 et 3-Philips 411-041-2 (CD), (sélections) Philips 425-267-2 (CD).

- Orlando : Academy of Ancient Music, Hogwood c orch; 1991; L'Oiseau Lyre 430-845-2-CD.

Haydn Stabat Mater : English Concert, Pinnock c orch; 1989; Archiv 429-733-2 (CD).

Mahler Kindertotenlieder, Rückert Lieder, Chants d'un compagnon routier : OS de Kitchener-Waterloo, Armenian c orch; 1989; CBC SMCD-5098.

Sweet Was The Song : Willan, Gabrieli et autres; Van Chamb Choir, Mowatt hp; 1982; Marquis ERA-107.


Lecture supplémentaire

  • Colgrass, Ulla. 'Catherine Robbin - a stellar voice,' Music, vol 5, Dec 1982