Roberval, Albert

Albert Roberval. Chef d'orchestre, metteur en scène, ténor, professeur, comédien (Florence, 23 octobre 1869, naturalisé canadien 1923 - Montréal, 4 octobre 1941).

Roberval, Albert

Albert Roberval. Chef d'orchestre, metteur en scène, ténor, professeur, comédien (Florence, 23 octobre 1869, naturalisé canadien 1923 - Montréal, 4 octobre 1941). Il reçut toute sa formation à Paris où il étudia le piano et l'orgue ainsi que l'harmonie avec Massenet, le contrepoint et la fugue avec Charles René et le chant avec Paul Lhérie. Il débuta comme chanteur, mais il opta bien vite pour le pupitre, sur les instances de Massenet dont il dirigea trois opéras au Grand Théâtre de Bordeaux. Il vint à Montréal en 1905 pour jouer la comédie au théâtre Français. Au Manhattan Opera de New York (1907-09), il fut engagé comme chef des choeurs et adjoint de Cleofonte Campanini, puis il prit à Marseille la direction du théâtre du Gymnase (1909-13). Mobilisé jusqu'en 1916, il se fixa ensuite à Montréal où il fut actif jusqu'à sa mort, comme chef d'orchestre, metteur en scène et professeur. Dans divers théâtres, il dirigea et mit en scène pour plusieurs compagnies de nombreux opéras et opérettes - Carmen, Mireille, Thaïs, Martha, Véronique, La Mascotte, etc. Avec sa femme Jeanne Maubourg, il dirigea une école que fréquentèrent Pierrette Alarie, Fleurette Beauchamp, Léonide Letourneux, Henri Prieur et Honoré Vaillancourt. Dir. artistique de la Société canadienne d'opérette (1923-24), il fut au pupitre de plusieurs productions de cette troupe. Il dirigea aussi à la station radiophonique CKAC où il se produisit également comme comédien. En 1938, il fut au pupitre et assura la mise en scène de l'opéra Évangéline de Leroux.


Lecture supplémentaire

  • 'Montréal perd un artiste de grande valeur,' Montreal La Presse, 6 Oct 1941