Laurence Clark Robinson

En 1993, Robinson a été engagé comme assistant-entraîneur pour les Devils de New Jersey, méritant l'équipe une victoire de la coupe Stanley en 2000. Il resta en poste jusqu'en 2002, puis occupa le poste d'entraîneur pour l'équipe lors d'entraînements spéciaux.

Robinson, Larry

Laurence Clark Robinson, Larry, joueur de hockey (Winchester, Ont., 2 juin 1951). En 1971, il est choisi par les CANADIENS DE MONTRÉAL au premier tour du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) puis, après avoir évolué un an et demi dans la Ligue américaine, il est rappelé par les Canadiens et les aide à remporter la COUPE STANLEY en 1973. Ce grand rouquin devient la figure de proue des défenseurs des Canadiens qui décrocheront, en partie grâce à lui, quatre autres coupes de 1976 à 1979, et une cinquième en 1985-1986. À la fin de la saison 1988-1989, Robinson devient joueur autonome et passe aux Kings de Los Angeles, avec lesquels il jouera pendant trois saisons avant de prendre sa retraite en 1992. Au cours de sa carrière de vingt ans, Robinson a toujours participé aux séries éliminatoires. Gordie HOWE est le seul autre joueur qui a participé à vingt séries éliminatoires. Ses 228 matches en séries éliminatoires dans la LNH constituent un record. Sa fiche est de 208 buts et 750 assistances pour un total de 958 points en carrière, en plus de ses 28 buts, 116 assistances pour un total de 144 points en séries éliminatoires. Il remporte le TROPHÉE JAMES NORRIS (1977, 1980), le TROPHÉE CONN SMYTHE (1978) et, trois fois il est élu au sein de l'équipe d'étoiles de la LNH. Robinson a t intronis au TEMPLE DE LA RENOMME en 1993 et en 2007, les Canadiens ont retiré son chandail (no. 19).

En 1993, Robinson a été engagé comme assistant-entraîneur pour les Devils de New Jersey, méritant l'équipe une victoire de la coupe Stanley en 2000. Il resta en poste jusqu'en 2002, puis occupa le poste d'entraîneur pour l'équipe lors d'entraînements spéciaux.


En savoir plus