Rock Forest

Rock Forest est d'abord créée par des immigrants d'origine anglaise, irlandaise et écossaise qui achètent des terres de la BRITISH AMERICAN LAND COMPANY. Ils fondent un village appelé Drop Off, près d'une petite chute de la rivière Magog, à proximité de l'actuel centre du vieux village.

Rock Forest

Rock Forest

Rock Forest, ville du Qc, pop. 18 667 (recens. 2001), 16 604 (recens. 1996), 14 551 (recens. 1991), superf. 48,22 km2, const. en 1983, est une ville de la banlieue à 11 km à l'ouest de SHERBROOKE et chevauche la rivière Magog.

Rock Forest est d'abord créée par des immigrants d'origine anglaise, irlandaise et écossaise qui achètent des terres de la BRITISH AMERICAN LAND COMPANY. Ils fondent un village appelé Drop Off, près d'une petite chute de la rivière Magog, à proximité de l'actuel centre du vieux village. En 1870, un Irlandais du nom de Parker Nagle change ce nom pour celui de Rock Forest, d'après un château dont il aurait été propriétaire en Irlande. À la fin des années 1800, la population britannique est envahie par les Canadiens français. Depuis les années 70, l'expansion de la zone urbaine de Sherbrooke conduit à son tour à la croissance rapide de la population résidentielle de Rock Forest. Cette collectivité, qui a déjà été essentiellement agricole, est maintenant résidentielle. Elle conserve une part de son caractère rural.