Sharman, Rodney

Rodney Sharman. Compositeur, professeur (Biggar, Sask., 24 mai 1958). B.Mus. (Victoria) 1980, Reifediplom (Freiburg) 1983, Ph.D. (SUNY à Buffalo) 1990. Il étudia notamment avec Murray Adaskin, Rudolf Komorous, Brian Ferneyhough et Morton Feldman.

Sharman, Rodney

Rodney Sharman. Compositeur, professeur (Biggar, Sask., 24 mai 1958). B.Mus. (Victoria) 1980, Reifediplom (Freiburg) 1983, Ph.D. (SUNY à Buffalo) 1990. Il étudia notamment avec Murray Adaskin, Rudolf Komorous, Brian Ferneyhough et Morton Feldman. Il remporta plusieurs concours pour jeunes compositeurs, dont ceux de la CAPAC (1982, 1984), de la radio de la SRC (1984), de l'orchestre du Netherlands Ballet (1984), des Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt (1986, 1988), de la Vancouver New Music Society (1988) et des Événements du neuf (1985, 1987). Il reçut en 1990 le prix Kranichsteiner à Darmstadt. Il fut compositeur en résidence à l'Institut de sonologie d'Utrecht (1983-84) et conservateur de la Music Gallery à Toronto (1986-89). Il a enseigné au Victoria Cons. et à l'Université Wilfrid Laurier, et devint professeur à l'Université de la Colombie-Britannique en 1991.

Les oeuvres de Sharman ont été souvent exécutées en Amérique du Nord et en Europe. Il a reçu des commandes de festivals à Darmstadt, Rotterdam et Londres, ainsi que de l'Université de Victoria, de la SMCQ (The Proximity of Mars, 1988), d'Arraymusic (Dark Glasses, 1988), de l'Amadeus Ensemble (Orpheus' Garden, 1987), de la Chorale Bach-Elgar (Canons and Ritornellos, 1985) et d'interprètes tels que Robert Black, Erica Goodman et William Beauvais. En 1988, il collabora avec le chorégraphe Bill James et l'architecte Dereck Revington à la création de Predators of Light, une oeuvre d'envergure interprétée par Dancemakers. Le Het Nieuw Ensemble présenta ses oeuvres Erstarrung (pour formation de chambre, 1984) et Nader tot U (pour baryton et ensemble instrumental) lors d'une tournée des Pays-Bas en 1990. Proximity of Mars a été publiée aux Éditions Doberman-Yppan et enregistrée par la SMCQ (RCI 655-CD), Erstarrung, par le Vancouver New Music Ensemble (1989, Centredisques CMC-CD-3689) et Dark Glasses, par Arraymusic (Artifact ART-003-CD). Une grande partie des compositions de Sharman, où l'on sent l'influence de son professeur Morton Feldman, consiste en des champs sonores statiques et austères mettant en relief les couleurs de l'orchestre. À partir de la fin des années 1980, sa production, notamment Opera Transcriptions : Turandot (1989), tend à devenir plus lyrique. « Bien que je sois toujours conscient que la musique est un art inscrit dans le temps, dit Sharman, la composition musicale semble déclenchée par une image sonore. Je cherche à me rapprocher de l'essence de cette image et à permettre à la musique de rayonner depuis la source sonore vers l'extérieur, en estompant les distinctions entre l'harmonie et le timbre, entre le matériau et l'instrument. » Sharman est membre de la LCComp et compositeur agréé du Centre de musique canadienne.